masculins / OL 2 - Sochaux 1

Réactions… Réactions… Réactions…

Publié le 28 juillet 2007 à 20:16 par SR et BV avec OLTV Le Bus

Toutes les réactions des Lyonnais après la victoire de l'OL face au FC Sochaux.

Cris: C'était très bien. On a fait un bon match. Tout le monde a bien compris ce que le coach voulait. On a mal débuté mais après on a fait un bon match. On prend un but mais cela ne nous a pas déstabilisés.
Mon but ? Karim place une tête que le gardien relâche de mon côté, il ne me restait plus qu’à la mettre au fond. Physiquement on est bien. Il nous manque seulement des rencontres à jouer, à enchaîner.
Le brassard de capitaine ? Je suis content. C'est magnifique d'être capitaine. Il n’y a que de grands joueurs ici, c’est donc un honneur pour moi. Premier match, premier but, première victoire et premier trophée en tant que capitaine… c’est une bonne journée.

Christophe Galtier : Le 4 – 4 – 2 a bien fonctionné dans l’animation offensive. Il nous a en revanche mis en difficulté en phase défensive. Il y a encore beaucoup de réglages à faire. A l’image de son but et d’autres actions, Sochaux a bien joué le coup. Le milieu de terrain sochalien nous a posé des problèmes par ses décrochages et son jeu vers l’avant. Le bon point pour nous, c’est que l’on s’est créé beaucoup d’occasions.

Matthieu Bodmer :On a fait un très bon match. On a pris un but un peu vite mais l’équipe a bien réagi. Par la suite, on a su gérer le résultat. On était venus pour prendre le trophée. Ce premier trophée de la saison est important. Personnellement, j’ai eu de bonnes sensations à Gerland. Le public est vraiment derrière son équipe.

Anthony Réveillère : J’ai joué la finale de la Peace Cup et le match contre Lille dans cette position de latéral gauche. Je peux jouer aux deux postes. Je m’adapte. Quand on est à l’OL, on peut jouer n’importe où car c’est du plaisir.
Le coach nous avait demandé du mouvement. On a avait à cœur de donner du spectacle et de confirmer notre victoire en Peace Cup. Il nous fallait confirmer notre victoire en match officiel. Maintenant, on a un autre objectif, c’est de bien commencer la saison. Contre Auxerre, ce ne sera pas un match facile mais on l’entame avec beaucoup de confiance.

Alain Perrin : Ce soir, les choses sérieuses commençaient. C’est chose faite. Maintenant, on continue. La victoire était importante pour la crédibilité, pour le changement de système de jeu. On a fait une bonne entame de match mais on a été menés au score après un quart d’heure de jeu. Après on s’est remis dans le match. La victoire fut logique et récompense l’équipe qui fut la meilleure. Sochaux nous a parfois gênés mais je suis content des intentions de jeu. Après seulement quatre semaines de préparation, ce que les joueurs sont capables de faire est intéressant.

Grégory Coupet : C’est bien. On a été bien. On a mis les bons ingrédients pour remporter la victoire. Tout n’a pas été parfait mais on a essayé de respecter les consignes et on s’est créé pas mal d’occasions. Ces deux trophées (la Peace Cup et le Trophée des champions) peuvent paraitre anodins mais ils nous permettent d’être tranquilles. C’est tout de même un doublé en deux semaines.

Jean-Michel Aulas : Je suis satisfait de la victoire, de voir le public heureux. J’emmène le trophée avec moi pour trois jours de vacances. C’est un de mes plus grands bonheurs. C’est mon père noël. Ce soir, on a vu une très belle première mi-temps au cours de laquelle on aurait pu faire la différence. C’est un groupe qui se forme. Je suis content pour Alain (Perrin) et tout le staff car les premiers matchs sont déterminants et jusqu’à présent, les quatre matchs déterminants ont tous été gagnés.
C’est du bonheur mais attention : il faut se remettre en cause. Quand on démarre bien, il y a souvent un petit relâchement. Rappelons-nous la finale de la Coupe de la Ligue contre Bordeaux que l’on avait perdue par autosatisfaction.
Concernant Reyes, on devait le voir lundi à Séville mais son objectif est avant tout de jouer dans un club espagnol. On a un gros handicap. On essaie de le combler. Le Real annonce ce soir qu’il va faire signer Reyes. Il nous reste une petite chance mais on a encore plusieurs fers au feu. Il y a d’autres possibilités. Je viens d’avoir Bernard Lacombe au téléphone. On cherche aussi au Brésil. Quoi qu’il en soit, ce seront des joueurs de haut niveau qui viendront renforcer le groupe.
Quant à Sylvain Wiltord, il ne s’est pas encore décidé. S’il part, c’est de sa volonté. S’il ne part pas, ce sera la première recrue de l’été. La décision lui appartient.
A Rennes, il aurait deux ans de contrat plus deux ans de reconversion. Ce serait étonnant qu’il ne le choisisse pas mais s’il ne le fait pas, tant pis pour lui.
Sur le même thème