masculins / OL 1 - ASSE 0

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 26 août 2007 à 23:33 par BV avec OLTV Le Bus

Réactions après la rencontre entre l'OL et l'ASSE.

Christophe Galtier : C’est une assez bonne soirée sur le plan du résultat. Ce fut une soirée particulière. On savait que toute la ville était derrière notre équipe. Il y avait de plus de la pression sur le groupe. On avait une obligation de résultat. On savait que l’on allait disputer trois matchs en sept jours. Il était important de bien démarrer cette série par une victoire.

François Clerc : Dans le jeu, ce ne fut pas une victoire flamboyante mais au niveau mental et comptable, elle est très, très, importante. Après nos deux défaites à l’extérieur, il fallait vite rebondir. C’est pourquoi, en début de match, il y eut un peu de retenue.J’espère que maintenant on va pouvoir enchainer les victoires et les points. Il faut conserver cet état d’esprit et ne rien lacher. Si on arrive à rester ensemble, il n’y aura pas de problèmes.

Karim Benzema : Ce ne fut pas facile pour les deux équipes. Cela s’est joué au mental. On est bien entrés dans la rencontre et on est ensuite restés bien en place. Ce soir j’ai marqué mais le plus important demeure l’équipe car si je brille, c’est grâce à l’équipe.

Matthieu Bodmer : Après deux défaites d’affilée, il était important de bien repartir ; de plus lors d’un derby. On n’a pas encaissé de but, c’est une très bonne chose.

Laurent Roussey : On est déçus car on a fait jeu égal avec Lyon. Lyon a manqué de sérénité mais a marqué le but qui l’a fait gagner. Je pense que l’on pouvait espérer mieux si l’on avait été plus efficaces.

Toto Squillaci : En première mi-temps, ce ne fut pas facile car la position d'Ilan nous a embêtés. En seconde période, on est allé les chercher plus haut et ce fut mieux. Après deux défaites à l’extérieur on avait envie de l’emporter. Même si tout ne fut pas parfait, on retiendra la victoire. On va maintenant essayer de bien récupérer avant d’aller à Sochaux.

Rémy Vercoutre : Prendre trois points ce soir fait du bien. Je n’ai pas encaissé de but. Cela fait plaisir. C’était l’objectif de la soirée : être solides sur nos bases. On sait que l’on a le potentiel offensif, à nous d’être bons derrière pour en profiter. C’était un tournant dans notre saison. Sur un plan personnel, ce soir il y eut du progrès. Tout n’est pas parfait mais je commence à retrouver mes repères et des connivences avec mes défenseurs.

Juninho : Ce soir, ce fut dur car l'AS Saint-Etienne a fait un bon match. La rencontre fut fermée et équilibrée. L'équipe est en train de retrouver ses automatismes. On a suffisamment de talent pour répondre présents.

Jean-Michel Aulas : Il ne faut pas dramatiser sur les départs car on les a remplacés numériquement .On a un petit problème de confiance et de démarrage. Il faut analyser la chose sereinement : on a gagné contre Lille, puis la Peace Cup, puis le trophée des Champions, puis Auxerre. Il y eut ensuite un match invraisemblable contre Toulouse. Sans celui-ci, on n’aurait probablement pas perdu à Lorient. Les matchs se jouent à peu de choses. Souvent les aspects psychologiques jouent un grand rôle. On a ensuite connu beaucoup de blessures et une inversion du calendrier qui nous pénalise doublement car on ne joue pas contre Lens au bon moment et ce match est remis juste avant une rencontre de Ligue des Champions.
Ce match contre Saint-Etienne était devenu très important. De mon côté, j’étais confiant car le talent existe. Il fallait retrouver la confiance, cela a été fait. Il faut féliciter les joueurs.
Concernant les transferts, on a été obligés de tout démentir. Non pas parce qu’on n’aurait pas les moyens mais parce qu’on ne sait pas s’il faut recruter. Alain Perrin dit qu’il faudrait un autre attaquant mais il y a également des tendances qui affirment qu’on a déjà trois grands attaquants. On peut recruter un grand attaquant mais qui va ensuite gérer les problèmes psychologiques ? On ne va pas tout de même pas mettre Benzema sur le banc ! On a les moyens de recruter un joueur de très haut niveau mais on n’a pas la certitude qu’il faille le faire. Concernant Wilian, on n’allait pas faire n’importe quoi : il a été vendu à 19 millions de dollars !
Mancini fait partie d’une liste de joueurs qui auraient pu nous intéresser comme Gudjonhsen. Le pourcentage de chances qu’il vienne à Lyon est infime.
Sur le même thème