masculins / Metz 1 - OL 5

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 15 septembre 2007 à 22:42 par BV avec OLTV Le Bus

Réactions après la rencontre entre Metz et l'OL.

Ben Arfa : Numéro 10, c’est mon poste de prédilection mais le coach peut me mettre où il veut.
Ce soir, on a réalisé la meilleure préparation possible en vue de la rencontre à Barcelone lors de laquelle on va tout donner et pour laquelle on va commencer à se préparer dès ce soir.
Avec Karim Benzema, lorsque l’on joue ensemble, il y a une grande complicité qui vient naturellement. On en est très contents.

Karim Benzema : Ce soir, l'essentiel c'était les trois points.
Concernant mon remplacement, il fallait que je sorte car ces derniers temps, j'avais pas mal joué. De plus, maintenant, on va répéter les matchs tous les trois jours.
Concernant ma complicité avec Hatem Ben Arfa, elle est logique. On joue ensemble depuis plusieurs saisons. Moi, sans le regarder je sais où il se trouve.

Cédric Barbosa : On leur a donné des buts. Ils ont eu la chance de marquer assez rapidement. On ne fait pas une mauvaise première mi-temps mais ils ont trois occasions de but et ils marquent trois buts. Entre les deux équipes, il n’y a pas photo. Ce soir, il ne nous a pas manqué que de la rigueur défensive. Quand on perd 5 buts à 1, il n’y a pas que cela. On voit la différence entre une équipe qui est au niveau internationale et une équipe hexagonale.

Jean-Michel Aulas : On est d’autant plus rassurés que l’on avait pas mal de joueurs qui étaient partis jouer avec leur équipe nationale. On était donc inquiet. De plus, la pression est immense derrière cette équipe de Lyon. Ce soir, c’est un grand bonheur. On a vu une équipe efficace, qui déployait un jeu de qualité, avec un super Juninho à la baguette et un buteur hors catégorie, Karim (Benzema), qui a inscrit un triplé fantastique. Karim et Hatem (Ben Arfa) ont un talent qui est immense. Ce soir, à chaque fois qu’ils ont bonifié un ballon, il y eut une accélération. On a aussi vu un Juninho maitrisant parfaitement son jeu mais également la cohérence de l’équipe.
On est dans une dynamique positive. La plus grande satisfaction, c’est que dans les jours qui viennent, on va être « lâchés » par les médias. Le principal motif de satisfaction, c’est que l’on va pouvoir travailler dans la sérénité et retrouver la confiance. Il ne faut tout de même pas tomber dans la béatitude car on va jouer mercredi l’une des meilleures équipes d’Europe. Que l’on dise que le Barça, Stuttgart et les Rangers sont favoris me va assez bien.

Christophe Galtier : C’est une belle victoire, celle d’un groupe. Au niveau mathématique, c’est très bien. Alain (Perrin) avait décidé, après avoir analysé le jeu messin, de repasser dans une animation offensive dans laquelle on rajoutait un attaquant. Milan (Baros) avait joué 89 minutes avec la République Tchèque contre l’Irlande mercredi. Il avait besoin de récupérer. Kader (Keita) avait joué en Afrique puis il fut malade dans la semaine. Le choix s’est donc porté sur Hatem (Ben Arfa). C’était un pari car il avait eu une angine la semaine dernière.
Les joueurs ont adhéré à ce projet de jeu et ils ont été récompensés de la plus belle des manières. Je crois qu’ils ont pris beaucoup de plaisir à jouer.

Alain Perrin : On avait comme objectif de bien entrer dans le match car on savait cette équipe messine généreuse et en manque de points. On a réussi à se mettre à l’abri très tôt. Cela nous a permis de gérer le match en prévision de Barcelone.
On savait que c’était une équipe qui s’ouvrait mais qui laissait des espaces, qu’il y avait des possibilités de contre-attaques. Après, c’est l’adresse et le talent de Karim (Benzema) pour marquer sur ses premières occasions.
Hatem Ben Arfa ? Je suis content pour lui. Cela récompense les efforts qu’il fait au quotidien. En deuxième attaquant, il est mieux que sur un coté.
Maintenant, on se projette sur le prochain match qui va venir très vite.

Rémy Vercoutre : Malgré le score, on a quelques fois été mis en danger. Il va falloir travailler tout ça car face à d’autres équipes, cela ne pardonnera pas.
Personnellement, ce fut une belle soirée. Mais également pour l’équipe. Ce soir, tous les voyants sont au vert. Certains joueurs ont pu gérer leurs efforts physiques.
Petit à petit, tout est en train de se mettre en place. Cela donne de beaux matchs comme ce soir. Mercredi, ce ne sera pas facile mais on y va avec de l’ambition car on est l’Olympique lyonnais et que l’on se doit d’y aller avec la gagne en tête.
Sur le même thème