masculins / Barcelone 3 - OL 0

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 19 septembre 2007 à 23:15 par BV avec OLTV Les Coulisses de l'Europe

Réactions après la rencontre entre le FC Barcelone et l'OL.

Rémy Vercoutre : On est déçus car l’addition est lourde. On repart avec zéro point. Ce n’est pas ce que nous étions venus chercher. Avec leur qualité technique, ce fut très compliqué de leur prendre le ballon. On a pas su les faire déjouer mais nous ne sommes pas la dernière équipe à laquelle ils feront du mal. On n’a pas été ridicules mais ils ont été très performants et nous ont confisqué le ballon. C’est à méditer.

Sidney Govou : Il y a de la déception parce que l'on avait envie de montrer beaucoup plus. La défaite est logique. On avait du mal à récupérer le ballon. En face c'était très très fort.
Il reste des matchs, on aura le temps de se refaire. On a encore un match important dimanche (face à Lille). On pensera plus tard à la Ligue des Champions.

Jérémy Toulalan : On avait fait une bonne entame mais on prend ce "but casquette". On a ensuite été assez bons. Le score ne reflète pas trop la physionomie du match. On méritait de perdre mais pas ainsi. Ce soir, on a beaucoup couru. On aurait du rester plus proches les uns des autres. On aurait dû plus garder le ballon.

Alain Perrin : Dans un match de foot, il faut toujours une part de réussite, celle que l'on a eu à Metz. Elle nous a fui ce soir. En seconde mi-temps, on s'est exposés à des contres et on l'a payé.
On s'est bien défendu, on a concédé peu d'occasions.
Le Barça a des qualités individuelles. Ils ont suffisamment de talent pour créer. Ca vient de partout. On perdait le ballon un peu trop vite pour les mettre en danger.
La qualification passera par des performances à Gerland. Malgré cette défaite, le moral n'est pas atteint pour autant.

Juninho : C'est une défaite difficile à analyser. On n' a pas trop joué car ils nous ont confisqué le ballon. Ils ont contrôlé le jeu comme il aiment le faire. D'une façon générale, la victoire du Barça est largement méritée. Pour moi, c'est difficile à accepter.
Est-ce que l'on manque d'expérience? Peut-être. Il y a d'autres choses également. C'est dur car ça fait longtemps que l'on n' avait pas perdu 3 buts à 0.

Jean-Michel Aulas : C'est une défaite que l'on envisageait au travers des différences entre les deux équipes. Sur des erreurs individuelles, ils ont aggravé le score dans des proportions qui montrent les différences entre le Barça et nous.
En seconde période, on a eu l'impression qu'on pouvait égaliser. On sait que si on veut se qualifier, il faudra gagner chez nous et taquiner Glasgow et Stuttgart chez eux. Ce soir, il y a eu plusieurs satisfactions. A un moment donné, on revient dans le match et on s'est procuré quelques occasions.

Bruno Genesio : On a peut-être un peu trop respecté cette équipe en début de match. En seconde période, ils nous ont contré à plusieurs reprises. Messi a confirmé tout le bien qu'on pense de lui. On s'attendait à un match moins dur au niveau physique.
Il n'y a pas d'abattement mais de la déception. Perdre 3 - 0 en Champions League, c'est dur à avaler. A nous de nous reconcentrer sur le championnat.

Kim Källström : La défaite est logique. On a vu une très bonne équipe du Barça qui joue très bien au ballon. Au bout d’une demi-heure, on a eu un peu plus de place pour jouer. C’est une équipe plus forte que la notre.
C’est dur d’aller les presser plus haut car ils jouent très bien au ballon. On n’est pas la première équipe qui a eu du mal face à eux. Ce n’est pas ici qu’il faut aller chercher la qualification mais à Gerland. On ne va pas baisser la tête. Une défaite, cela arrive à toutes les équipes.

Hatem Ben Arfa : Ce fut un match très difficile. Le Barça a joué son jeu, a bougé, a joué dans les intervalles. Il faut maintenant l’accepter et rebondir rapidement, dès dimanche face à Lille.
Quand ils gardent le ballon, ils bougent beaucoup et on court beaucoup derrière, sur un terrain très large. On n’a pas joué à notre niveau ce soir. On n’a peut-être pas assez joué au football. On va étudiez ca pour progresser.

Matthieu Bodmer : C'est une grosse désillusion. On espérait faire bonne figure. On a su résister en première mi-temps, mais après on a laissé trop d'espaces derrière. On espérait jouer un peu plus au ballon mais on n'a pas eu d'espaces. Ils se sont créé beaucoup d'occasions en seconde période. C'est un résultat sévère mais assez logique.
Quand en face vous avez de bon joueurs de ballon, ce n'est pas évident à gérer. Ca montre le chemin qui nous reste à parcourir pour être au niveau des grandes équipes.
Le seul petit point positif de la soirée, c'est que j'ai eu le maillot d'Eric Abidal.
Sur le même thème