masculins / Bordeaux 1 - OL 3

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 07 octobre 2007 à 20:46 par BV avec OLTV Le Bus

Réactions après la rencontre entre Bordeaux et l'OL.

Hatem Ben Arfa : C’est la meilleure réponse que l’on pouvait donner. Ce soir, on a bien défendu, on s’est procuré des occasions qu’on a su mettre au fond. On a eu de la réussite en marquant très tôt, ce qui nous a facilité la suite de la rencontre. On a encaissé un but, c’est dommage. Ne pas le prendre aurait été encore mieux. Bordeaux était un concurrent direct. Malgré cette victoire, il nous faudra continuer car deux faux par de notre part peuvent leur permettre de revenir. On se doit de continuer à gagner pour se remettre en confiance.

Anthony Réveillère : Cette semaine, on avait été pas mal critiqués. C’était un gros match contre un de nos concurrents directs. La motivation est donc venue d’elle-même. On avait à cœur de remporter les duels et d’imposer notre rythme. On a ouvert le score, puis on a géré notre match. Ce soir, c’est la meilleure des réponses à ce qui a été dit, que l’on avait une défense en bois par exemple. On a remis les points sur les « i ».

Juninho : Nous, on ne parle pas trop, on respecte nos adversaires. On est juste concentrés sur notre jeu. On n’a donc pas envie de dire que ce succès est une réponse aux critiques que l’on a entendues cette semaine. On s’en fout. Cette victoire est pour nous, pour nos supporters. Ce soir, je suis très fier et très heureux de notre match. On aurait pu marquer encore plus de buts. On a tous répondu présent.
Les critiques ? Les gens ont le droit de critiquer mais on n’a pas le droit de manquer de respect de la sorte. Notre équipe est six fois championne de France, a régalé les gens. Parfois, j’ai l’impression que nous sommes tous des étrangers, que Lyon ne fait pas partie de la Ligue 1. Franchement, je n’ai jamais vu ça ! On sent que c’est beaucoup plus difficile cette saison mais le travail paye et l’équipe va continuer à progresser même s’il y a encore du boulot à faire.
Concernant Fabio Santos, je rappelle que j’ai mis deux saisons à atteindre mon vrai niveau. Fabio est encore en période d’adaptation. Chaque fois qu’il a été sur le terrain, il a répondu présent. Tous les joueurs du groupe sont importants.

Fabio Grosso : On a mal débuté en Ligue des Champions. On voulait donc faire un très bon match. On sait que l’on a une très bonne équipe même si on n’a pas pu le prouver mardi. Contre une bonne équipe de Bordeaux qui jouera le titre, on a démontré notre valeur.
Ce soir, on a bien défendu, on a bien attaqué. C’est ça le football.

Jean-Michel Aulas : J’avais dit aux joueurs que s’ils étaient là, c’est qu’on les avait choisis, qu’ils avaient du talent, que la confiance que certains cherchaient à leur ôter devait absolument revenir. En France, on n’aime pas les équipes qui réussissent.
Je suis heureux pour les joueurs car j’ai confiance dans ces joueurs, dans cette équipe. Ce soir, les joueurs et le staff ont démontré qu’ils avaient la capacité de gagner mais également de très, très bien jouer. C’est la meilleure des nouvelles. Il était important de démontrer à ceux qui nous critiquaient de manière inutile qu’ils se trompaient. Je crois que la polémique est terminée. Il fallait que quelqu’un le dise.
On reprend la tête du classement. C’est une grande satisfaction. Les joueurs le méritent. Ils ont su se remettre en cause. Alain (Perrin) et l’ensemble des coachs font du bon travail.

Christophe Galtier : Je suis très satisfait un, du respect de l’organisation ; deux, de la volonté affichée de contrer et d’aller vite de l’avant ; et trois, de la volonté collective de montrer à l’adversaire qu’il n’y aurait aucune faille, de bien défendre, de bien récupérer le deuxième ballon. On a été très intéressants dans la récupération du ballon. On peut parler d’un match rférence. On en avait bien besoin. Il était vraiment important de faire une grosse performance. Le résultat était capital mais la qualité de la prestation nous permet aussi de « marquer » beaucoup de points.

Alain Perrin : C’est ce que j’attendais secrètement, même si on savait que ce serait dur ce soir. Les joueurs m’ont fait un super cadeau d’anniversaire.
Notre entame de match m’a plu. Elle était bien en place, avec un esprit de conquête, l’envie de montrer que mardi (défaite contre les Rangers 3 buts à 0) n’était qu’un accident comme il en arrive parfois dans le football.
A partir de notre replacement défensif, on a pu créer de belles attaques. Le football est basé sur des fondations défensives, on l’avait oublié contre les Rangers. Dans la semaine, on s’était rassurés en travaillant ça.
Je suis content pour les joueurs qu’ils aient trouvé la récompense de leurs efforts. Ce soir, les dieux du football étaient un peu plus avec nous et ont su nous récompenser.
Sur le même thème