masculins / OL - Valenciennes : 2 - 0

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 03 novembre 2007 à 23:39 par SR avec OLTV Le Bus

Réactions après la rencontre entre l'OL et Valenciennes.

Christophe Galtier : C’est une victoire qu’il faut savoir apprécier. Même si la prestation fut moyenne, il faut reconnaître que notre adversaire du soir nous a causé beaucoup de problèmes. On peut le féliciter. Cette semaine constitue un des tournants de la saison, il fallait bien l’entamer. Les victoires appellent d’autres victoires, il fallait l’emporter ce soir. Les joueurs ont tout donné, je les ai sentis fatigués en fin de rencontre. On creuse l’écart avec nos concurrents directs. Nous avons une bonne moyenne de points par match, il faut que cela dure.
Sébastien (Squillaci) a ressenti une toute petite alerte derrière la cuisse, nous avons préféré être prudents car mercredi une grande rencontre nous attend.

Kader Keita : Prendre les trois points ce soir était l’essentiel. On s’est bien comporté sur le terrain. On cherche toujours la victoire, même si parfois la manière n’y est pas. Je continue de bosser, je suis patient. J’ai marqué mercredi, c’est grâce au travail accompli et à celui de mes compagnons. Il faut que je sois bien présent dans ma tête pour être bien sur le terrain. Mercredi ? Il faut que l’on rattrape les trois points que l’on a perdus lors de notre premier match de Champions League à domicile.

Steve Savidan : Cela n’a pas été simple pour nous mais le match fut également compliqué pour Lyon. Nous leur avons causé pas mal de problèmes en première mi-temps. On n’a pas démérité mais l’OL est un cran au dessus. On s’est battus mais le principal reste le résultat, c’est un point de perdu. Nous repartons sans le point. Le haut niveau dure quatre-vingts dix minutes, voire plus. Les Lyonnais ont fait preuve de beaucoup de maitrise, ça, il faut le reconnaître.

Juninho : Ca m’a fait plaisir d’inscrire ce but. C’est mon troisième but de la tête avec Lyon. Je suis content de la victoire, des trois points surtout. Notre adversaire nous a donné beaucoup de problèmes. La fatigue s’est faite sentir en fin de rencontre : il n’est pas évident d’enchainer les matchs. Le but ? La même action s’est déroulée peu de temps avant et j’étais en retard. Ce coup-ci, Bibi (François Clerc) m’a dit « vas-y Juni ! ». 90% du but à été fait par Kader (Keita) et Karim (Benzema), je la mets au fond mais je ne pouvais pas rater un but comme celui là. Il y a eu beaucoup de déchets pour un match à la maison. On a perdu quelques ballons dangereux. D’une façon générale, je préfère regarder l’état d’esprit et la victoire, on va continuer à progresser. La saison est encore longue. C’est bien que tous les joueurs aient du temps de jeu : Fred a joué 90 minutes et a été bien meilleur que mercredi ; Kader a enchainé deux rencontres ; Bodmer prend aussi du temps de jeu… c’est bien car on aura bien besoin d’eux pour la suite de la saison.

Rémy Vercoutre : Ce ne sont pas forcément des matchs évidents à la veille d’un grand rendez-vous européen. Ce ne fut pas un match reluisant mais on a pu voir deux super buts qui nous font du bien. L’arrêt décisif ? Vous savez, lors certaines rencontres on n’a pas beaucoup de travail à faire lorsque l’on est gardien de but de l’Olympique Lyonnais mais il faut répondre présent lorsque l’on est sollicité. On est maintenant tourné vers mercredi, vers la récupération et la fraîcheur physique. Cette fraîcheur qui nous a fait défaut aujourd’hui. La rencontre face à Marseille ? Leur énergie sera décuplée pour nous affronter, cette rencontre s’annonce difficile. Nancy ? Attention ! C’est une bonne équipe. L’ASN ne joue pas l’Europe cette saison et aura donc de l’énergie pour le championnat.

Mathieu Bodmer : On a eu pas mal de déchet technique. On avait progressé ces derniers temps à ce niveau là. Enfin, l’essentiel est fait. On prend trois points sans encaisser de but.
Nous avons ressenti de la fatigue face à une équipe qui défendait en avançant, pratiquant un bon pressing. Ce n’était pas facile. Mon positionnement en fin de rencontre ? Je l’ai dit en début de saison je suis là pour un jouer un maximum, que ce soit au milieu ou en défense. Toto (Squillaci) a ressenti une petite douleur, il a fallu rester prudent.

Jean-Michel Aulas : C’est toujours difficile d’affronter Valenciennes, cette ©quipe utilise les arguments du « petit » contre le « gros », du « milliardaire » contre « l’économiquement faible ». C’est toujours compliqué. Ils ont à gérer une saison formidable avec un entraineur de qualité qui les fait progresser. Ils n’ont pas les objectifs qui sont les nôtres. En enchainant les matchs à l’extérieur, ce fut difficile aujourd’hui à quelques jours d’un match décisif contre Stuttgart Nous n’avons pas pris de but ce soir grâce à un Rémy Vercoutre décisif, on était tous heureux. On a aussi vu des buts magnifiques signés Karim et Juninho pour le premier et Sidney Govou, plein de lucidité et de qualité pour le second.
Sur le même thème