masculins / OL - Strasbourg : 5 - 0

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 02 décembre 2007 à 23:17 par SR avec OLTV Le Bus

Réactions après la rencontre entre l'OL et Strasbourg.

Rémy Vercoutre : Ce soir, j’éprouve beaucoup de satisfaction de n’avoir pas encaissé de but. C’est important pour l’équipe. C’est la base. C’est ensuite bien plus facile de se projeter vers l’avant quand on ne prend pas de but. Il y a eu un bon esprit ce soir. Les joueurs ont été adroits, Juninho a retrouvé de l’efficacité sur coup franc et des joueurs comme Bodmer, Keita et Baros ont beaucoup apporté lors de leurs entrés en jeu.
La claquette ? Je sais qu’il a une bonne patte droite, je savais qu’il allait allumer… Ce qui compte c’est qu’elle ne soit pas rentrée, la beauté du geste n’est pas importante.

Christophe Galtier : Il y a eu beaucoup de buts, face à ce qui était la deuxième défense du championnat avant cette rencontre. Cela montre que les joueurs ont été très sérieux. Jouer le dimanche nous a donné la motivation supplémentaire pour creuser l’écart. Les joueurs étaient attentifs aux résultats de nos concurrents directs.
Le fait de ne pas prendre de but est important, c’est le mot d’ordre du moment : « être bien sur le plan offensif mais également en défense ». C’est ce qu’il faudra faire contre Glasgow en tenant le 0-0 le plus longtemps possible. Par la suite, les occasions d’inscrire un but ne manqueront pas.
Ce soir, il fallait aussi gérer les efforts. Kader (Keita) avait besoin de temps de jeu alors que Ben Arfa commençait à s’essouffler en raison de l’enchainement des rencontres. Milan (Baros) a démontré qu’il était déterminé. Il a mis les bouchées doubles à l’entraînement et a fait preuve ce soir d’un niveau très intéressant.

Fabio Grosso : Je suis très content de ne pas avoir pris de but. On a joué un grand match à Rennes, on reprend 3 points ce soir sans prendre de but. On est dans une bonne période même si nous avons éprouvé plus de difficulté contre Barcelone. On creuse un peu plus l’écart contre Nancy et on continue notre marche en avant.
L’Euro ? La France et l’Italie ne se quittent plus. Il n’y a pas de petite équipe à de l’Euro, il faudra donc se battre pour sortir du groupe… et même après.

Sonny Anderson : J’ai assisté à la première période avec les Bad Gones. Ce fut une magnifique expérience ! Ils vivent la rencontre avec passion. J’étais vraiment content d’être invité pour leurs 20 ans. J’ai pu chanter. Je suis ravi. J’ai vécu une bonne soirée. J’ai pu voir la vie, la passion de vrais supporters.
Kaka ballon d’or ? C’est mérité au regard de son année. Il a un grand talent et a permis à son équipe de remporter la Champions league.

Alain Perrin : Ce n’est pas toujours simple de se remobiliser après une rencontre de Champions League contre Barcelone. Il faut féliciter les joueurs d’avoir été sérieux et respecter l’adversaire. Cela m’a permis de faire souffler quelques joueurs. Il fallait gérer défensivement pour ne pas laisser l’adversaire revenir dans la partie. C’est ce que les joueurs ont fait. Après le troisième but tout a été plus simple.
Les yeux, la concentration, la qualité des placements n’ont pas laissé beaucoup de chances à l’adversaire. Il a également fallu beaucoup de sérieux.

François Clerc : Mon but ? Milan Baros rentre à l’intérieur, je suis lancé dans son dos, je l’appelle, il me fait une belle talonnade et d’un pointu elle part dans le petit filet. C’est mon premier but, cela me fait énormément plaisir.
On a vu de très beaux gestes, de beaux arrêts, de beaux buts… nos concurrents n’ont pas fait de bons résultats lors de cette journée. Ce fut un bon match avec des buts, on n’en encaisse pas .Belle soirée !
Ce genre de match est la meilleure des préparations pour notre rencontre en Ligue des Champions. Avant, il faudra rester sérieux face à Caen car ils nous avait donné du fil à retordre en coupe de la Ligue.
L’Euro 2008 ? La France est dans un groupe difficile, toutes les équipes seront dures à battre. Ce sera serré mais on le savait dès le départ. Nous avons une belle équipe et nous jouerons nos chances à fond.

Juninho : Ce fut un bon match. Le bilan de la semaine est pas mal. Après Marseille, on avait à cœur de bien faire. Le 5-0 cache les difficultés que l’on a éprouvées durant le match. Rémy Vercoutre nous a sauvés à deux reprises. Heureusement car le match aurait pu être tout autre. A 2-0 on allait toujours très vite vers l’avant.
Sur le même thème