masculins / Nancy 1 - OL 1

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 22 décembre 2007 à 20:02 par BV avec OLTV Le Bus

Réactions après la rencontre entre Nancy et l'OL.

Christophe Galtier : On maintient notre écart avec Nancy. On a eu des occasions en début de match mais , par la suite, en raison de l’état du terrain, cela a été beaucoup plus compliqué pour nous. On s’attendait à un match difficile sur le plan athlétique, on a souffert. Si l’on n’avait pas eu un grand Rémy Vercoutre, on serait partis sans le point du match nul. Il faut tout de même féliciter tous les joueurs car jouer au football n’était pas facile ce soir. Concernant Sidney Govou, il a un problème au niveau de l’ischio-jambier droit. On ne connait pas encore la gravité de sa blessure. Sur un terrain pareil, vous êtes obligé de vous blesser. C’aurait pu être beaucoup plus grave. J’ai du mal à comprendre que l’on ait pu laisser débuter ce match.

Alain Perrin : Compte tenu du scénario qui nous a vus mener à 3 minutes de la fin, on espérait ramener les trois points. Les joueurs ont essayé de développer du beau football et Rémy (Vercoutre) a fait un gros match.
On reste sur une série de deux points pris en trois matchs. On n’a pas réussi à prendre de la distance sur nos poursuivants. Il faudra repartir très fort en janvier.

Hatem Ben Arfa : Les conditions de jeu étaient très difficiles. On ne savait pas trop quels crampons mettre. Les deux équipes ont continuellement attaqué, cela a créé beaucoup d’espaces et donné un beau match, équilibré.
On a quatre points d’avance à la fin des matchs aller. Il faudra accentuer cette avance en prévision de la suite de la saison. L’année 2008 va être une grande année car on est sur tous les tableaux, on a beaucoup d’objectifs.
La trêve va désormais faire du bien.

Fabio Grosso : C’était impossible de jouer sur ce terrain, c’était dangereux pour les joueurs. Le match nul est un bon résultat au regard de la rencontre. On a toujours 4 points d’avance sur notre dauphin, on est en huitièmes de finale de la Champions League, encore en course dans les deux coupes nationales. On a dépensé beaucoup d’énergie ces dernières semaines. Les jours de repos vont nous faire du bien.

Rémy Vercoutre : Le terrain n’était pas jouable. Pour un sommet de Ligue 1, il est un peu décevant de jouer dans de telles conditions. Sur le terrain, on avait pour consigne de ne prendre aucun risque, de jouer dans leur camp, un peu à la manière des rugbymen qui essaient de gagner du terrain. Milan (Baros) marque un but qui va lui faire du bien au niveau de la confiance. On est tous ravis pour lui car il a vécu des moments pas faciles.
Un club comme l’OL, lorsqu’il mène 1 à 0, doit fermer la boutique pour ramener les trois points. Le sentiment est donc un peu mitigé. On est un peu déçus parce que l’on était prévenus de leurs qualités sur coups de pied arrêtés, mais on ne va pas faire la fine bouche : peu d’équipes viendront ici prendre un point. C’est de bon augure pour la suite. On a montré de la rage et de la cohésion.
On est dans les temps, on fait le boulot. On a eu un départ difficile parce que l’effectif a été renouvelé, parce qu’il y a eu des blessés. On va attaquer 2008 avec toutes les compétitions en vue. C’est super.
Ma performance individuelle ? C’est mon job. On fait ce métier pour réaliser des arrêts.
Sur le même thème