masculins / Lens 3 - OL 0

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 20 janvier 2008 à 23:31 par BV

Réactions après la rencontre entre Lensois et Lyonnais.

Toto Squillaci (au micro de Canal+) : Ce soir, on a été défaillants, battus dans les duels ; on dormait. Il faut retrouver ce qui faisait notre force, notre état d’esprit si on veut gagner à nouveau. En ce moment, ce n’est pas l’OL que l’on connait. On n’a pas le droit d’être défaillant comme ce soir. Il faut vite se reprendre.

Christophe Galtier : Je ne sais pas si on manquait d’envie, mais, en tout cas, les Lensois en avaient. Leurs attaquants nous ont dérangés. Ce soir, on a essayé de jouer, sur un terrain difficile, avec de nouveaux joueurs. Pour faire un résultat à l’extérieur, il faut autre chose que ce que l’on a montré ce soir. Maintenant, il faut bien préparer le groupe pour obtenir une victoire à domicile contre Lorient mercredi.

Jean-Pierre Papin : En quatre jours, on a joué les deux premiers du championnat et on a gagné deux fois 3 buts à 0, on ne pouvait pas rêver mieux. Le foot est comme ça : c’est magique, un jour on est en bas, un autre on est tout en haut.
Face à une équipe comme l’OL, le plus dur n’est pas de se motiver. Les Lyonnais ont probablement bien travaillé en vue de la Ligue des Champions et étaient peut-être un peu fatigués. Mais leur armada offensive fait peur et je peux vous assurer qu’en début de match, on avait peur.

Jean-Michel Aulas : Les matchs de football se gagnent et se perdent sur des détails. Ce soir la pièce a tourné dans le mauvais sens. En première mi-temps, l’OL a plutôt tiré son épingle du jeu. Après, cela s’est liquéfié. Avant le premier but, on était dans le match. C’est celui-ci qui crée le déséquilibre. Après, il y a des faits de jeu. On fait des erreurs de marquage, de positionnement. Lens en voulait probablement plus que nous. En tout cas, il faut éviter de tirer des généralités de cette défaite. Il ne faut pas dramatiser. Il faut analyser ça avec justesse : notre classement est inchangé. Ce qui est important, c’est le prochain match.

Grégory Coupet : C’est une déception car c’est une lourde défaite. On va passer quelques moments difficiles. On a intérêt à réagir mercredi. Il faut laisser passer l’orage et travailler. Ce soir, on a peut-être un peu trop subi « à l’impact ». On a eu du mal à mettre notre jeu en place. Ils ont été plus incisifs que nous dans les duels. On n’a pas joué à notre niveau. On va vite penser à Lorient pour se changer les idées mais c’est sûr que le résultat ne nous fait pas du bien.
Sur le même thème