masculins / OL 4 - PSG 2

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 23 mars 2008 à 23:36 par SR avec OLTV

Réactions après la rencontre entre l'OL et le PSG.

Fred : C’est une soirée magnifique pour moi et le groupe. On est allé chercher la victoire. Une victoire importante pour le titre. Le septième titre de champion de France se rapproche, mais il nous reste des points à prendre. Tant qu’il restera des matchs, des points… il faudra se battre.
Mon objectif ? Au début j’avais dis 10 buts… S’il y en a plus, c’est mieux. Je dédicace ces 2 buts à Aurélie, c’est son anniversaire.

Fabio Grosso : On doit encore gagner beaucoup de match avant de soulever le trophée. On a gagné ce soir, c’est la chose la plus importante. Ce n’était pas facile car Paris démontrait beaucoup d’envie du fait qu’il soit relégable. Ils nous ont d’ailleurs bougés en revenant à égalité mais on a su réagir au bon moment pour l’emporter.

Sonny Anderson : Le résultat est là. Ce fut difficile après l’égalisation de Paris mais Lyon a su faire la différence en fin de partie. On a vu un super Fred et un super Greg ce soir. Le titre n’est pas encore joué même si l’OL a fait un très grand pas en l'emportant.

Cris : Ce fut une super semaine pour moi. Ma fille Manuela est née cette semaine, sa maman se porte bien.
Contre Paris, ce sont toujours des matchs difficiles. On a fait un grand match. Ils ont su revenir au score mais on a bien su gérer notre rencontre pour obtenir la victoire. On est bien resté en place, même après leur égalisation. L’ambiance ? Les gens en parlent beaucoup mais regardez, lorsque tout le monde jouent bien ensemble, la victoire est là… les rires sont là aussi.

Juninho : Ce ne fut pas évident ce soir même si la situation du PSG est difficile. On a su marqué 2 buts, le troisième à mis du temps à venir. A 2 -0 on leur a laissé pas mal d’espace. Leur premier but nous a fait mal, juste avant la mi-temps. On a fait preuve de mental pour revenir. PSG a fait un bon match, les Parisiens auraient pu marquer le troisième but et prendre l’avantage mais on a tenu le coup. Je suis content d’avoir marqué, cela faisait un moment que je n’avais pas inscrit de but. Espérons qu’il y en aura d’autres d’ici la fin de la saison.
La position de Fred nous a fait beaucoup de bien. Il gardait le ballon et nous soulageait, nous permettait de remonter, d’aller vers l’avant…
Je suis heureux de cette victoire même si rien n’ai fait. On va a Valencienne et a Marseille, il y a encore beaucoup de boulot. Bordeaux à perdu à valenciennes, ils ont joué comme un match de coupe pour l’emporter et feront de même contre nous.

Christophe Galtier : On est content pour Fred. Il a fait un match très intéressant. On a également vu un très bon Mathieu Bodmer ce soir. C’est une victoire importante. Elle a été longue à se dessiné alors que l’on pensait qu’elle serait très rapide. On s’attendait tout de même à un math difficile contre Paris. La fin de première période et le début de la première nous a fait du mal. Ce sont des joueurs qui ne veulent pas mourir. Cela s’avérait donc compliqué. Même reléguable paris reste paris. Il ne fallait pas tomber dans l’euphorie de la défaite bordelaise d’hier soir et faire un pas de plus vers la conquête de ce septième titre.

Jean-Michel Aulas : On trouvera cela peut être étonnant mais je suis vraiment derrière Paris dont on a besoin dans le championnat français. C’est le club de la capitale et il faut le reconnaitre, le match de ce soir fut un grand match. On a été confronté à un adversaire qui voulait absolument gagner et ce soir Paris à fait un bon match. Les Parisiens ont démontré des qualités de vitesse, d’enthousiasmes et d’organisations qui font que cette équipe ne descendra pas. Elle mérite aussi de gagner cette coupe de la Ligue pour avoir le morale en hausse.
La victoire ? C’est un pas important vers le septième titre. C’est vraiment l’objectif qu’il faut se mettre en priorité dans la tête. Il est de plus en plus difficile de rester en haut. Si on arrive à l’obtenir, cela sera déjà exceptionnel mais les suivants seront encore plus durs.
La blessure de Karim Benzema ? Je salue Raymond Domenech qui permet à Karim de faire l’aller retour-retour en train plutôt qu’en avion car son genou risquerait de gonfler. Dix de nos joueurs partent en avion ce soir pour rejoindre le groupe France. La bonne nouvelle est qu’Anthony Réveillère intègre le groupe et forme le 10ème élément lyonnais au sein de l’équipe de France.

Sur le même thème