masculins / Valenciennes 1 - OL 2

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 30 mars 2008 à 20:29 par BV avec OLTV Le Bus

Réactions après la rencontre entre Valenciennes et l'OL.

Abdeslam Ouaddou (au micro de Canal +) : On a bien joué. Comme toujours contre Lyon, on a eu l’impression de bien jouer ; c’est ouvert, ils vous laissent jouer. On peut être frustrés car il y avait la place pour faire quelque chose. C’est dommage. Mais il faut dire « bravo » à Lyon, c’est une grosse équipe. L’OL mérite d’être champion. Gagner deux matchs d’affilée à domicile est toujours difficile, qui plus est face à deux gros calibres.

Christophe Galtier : Au final, il y a une belle victoire, c’est bien l’essentiel. On savait que cela allait être difficile, compliqué, engagé ; on connaissait les qualités et les vertus de cette équipe valenciennoise. On se devait de prendre au moins un voire trois points pour conserver notre avance. Ce soir, on a trouvé en face de nous une équipe valenciennoise qui nous a empêchés de jouer pendant 30 minutes, très présente dans les duels. On a beaucoup souffert en première période. En seconde, on a montré un tout autre visage ; l’équipe lyonnaise était beaucoup plus sûre d’elle, beaucoup plus maitresse du jeu. On a produit une très belle seconde période.

Grégory Coupet : On se savait attendus, on savait qu’il fallait répondre présent, que ce serait très difficile. On enchaine deux déplacements consécutifs. Il était donc important de prendre trois points sur une des deux rencontres. On va maintenant à Marseille avec l’ambition d’en ramener 6 : ce serait fabuleux. Aller au Vélodrome, ce n’est que du bonheur. On s’y rend avec sérénité car il est plus difficile de venir gagner ici. On veut tenir le cap. A propos de ma sortie dans les pieds de Sebo, c’est agréable de retrouver ces sensations, de retrouver la rapidité d’exécution, de se sentir capable d’y aller. Ces attitudes font autant de bien à mes défenseurs qu’à moi.
Concernant les arbitres, je n’aimerais pas être à leur place. Prendre des décisions en ce moment est plus que délicat. Les joueurs font bien des erreurs, ratent bien des contrôles. Un arbitre est aussi appelé à faire des erreurs. Il faut garder à l’esprit le coté humain et normal de la chose.

Jean-Michel Aulas : Seule la vérité du terrain compte. Même si ce résultat est un peu chanceux car cette équipe de Valenciennes joue très bien, on est très heureux de ce succès car il nous rapproche un peu plus encore du septième titre. Le match à Marseille sera le match de l’année : si on parvenait à s’imposer à Marseille, on ne serait plus très loin du titre. Rien n’est joué, on doit encore gagner quatre matchs pour être sacrés.

Fred : Ce soir, ça a été difficile mais c’est le genre de match qui nous satisfait. Cela prouve notre état d’esprit collectif car il est toujours délicat de jouer ici. Ce succès est très important pour le championnat, pour aller chercher le titre. On doit maintenant bien se reposer avant de penser à Marseille où ce sera encore plus difficile qu’ici.

Mathieu Bodmer : Ce fut un match compliqué, contre une belle équipe de Valenciennes. Notre seconde période fut meilleure que la première. Dans l’ensemble, on a été assez solides. Cette victoire, on est allés la chercher avec le mental. On a opéré un petit changement tactique à la mi-temps. En seconde période, le milieu de terrain s’est replacé un peu plus bas, on est moins allés les chercher et c’était bien mieux.
Sur le même thème