masculins / Nice - OL : 0 - 0

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 03 mai 2008 à 21:00 par BV avec OL TV le Bus

Réactions après la rencontre entre Nice et l'OL.

Alain Perrin : Nice a l’une des meilleures défenses du championnat et on a vu pourquoi. Leur présence défensive nous a gênés. On s’est créé plusieurs situations favorables mais on n’a pas eu la réussite qui nous aurait permis de marquer un but. On sait que la semaine prochaine ce ne sera pas simple face à Nancy. On attendra donc le résultat de demain entre Marseille et Bordeaux pour savoir ce que l’on a à faire. On va désormais se concentrer sur la rencontre de mercredi, une demi-finale de coupe de France ce n’est pas rien.

Christophe Galtier : La chaleur a fait souffrir les deux équipes. En première période, il y a eu du rythme et des occasions des deux cotés. Nous avons manqué de réussite sur nos coups de pied arrêtés. Nous avons réalisé une bonne première période avec de bonnes intentions, beaucoup de courses et du volume. En seconde période, nous avons subi un coup d’arrêt sur le plan physique, essentiellement dû à la chaleur. Il y avait des coups à jouer mais nous avons manqué de discernement dans les choix de déplacement et les derniers gestes techniques. C’est quand même un bon point de pris même si on ne peut pas être satisfait du match nul car on savait qu’en gagnant on avait beaucoup de chances d’être champion. Mais on n’a pas perdu, et ça, c’est déjà une bonne chose.

Jean-Alain Boumsong : J’avais un tout petit vécu au poste d’arrière latéral mais cela avait été à droite ; j’avais commencé ma carrière au Havre en jouant à ce poste d’arrière droit. Il m’a fallu quelques minutes pour trouver mes repères mais la communication avec mes partenaires a été bonne, c’est ce qui a fait que mon match a été satisfaisant. Même si ce match nul ne nous satisfait pas complètement, il faut être content de ce point pris parce qu’il va compter dans les dernières journées. Il va maintenant falloir prendre les points qui nous manquent à domicile et à Auxerre.

Juninho : Ce fut un match avec un faux rythme. En raison de la chaleur, les équipes n’ont pas trop pu accélérer. Toutes les occasions ont été dangereuses. On a frappé sur la barre mais eux ont aussi eu des occasions sur des contres. On est un peu déçus parce que l’on voulait gagner et s’éloigner un peu plus de Bordeaux mais obtenir un match nul ici demeure un bon résultat. On sait que le championnat n’est pas fini. Bordeaux aura demain l’occasion de diminuer l’écart de points. S’il s’impose, il aura fait la démonstration qu’il mérite d’être champion parce qu’il n’est pas évident de gagner à Marseille. J’espère que Marseille va réaliser un bon match, le même que celui qu’il avait réalisé contre nous. On a passé une bonne semaine, l’état d’esprit a été très bon. On a eu la preuve que le groupe vit bien ensemble. On a appris à assumer nos responsabilités, c’est important.

Kim Kälström : J’ai pris deux coups sur la cheville. Après le second, je n’avais plus de force dans la cheville, j’ai donc préféré sortir. Ce soir, il y avait beaucoup d’enjeu : ils voulaient montrer qu’ils pouvaient battre une bonne équipe de Lyon ; nous, de notre coté, on joue le titre. On a donc vu beaucoup de duels. On va voir demain s’il s’agit d’un bon point de pris mais jouer ici est déjà compliqué. Les deux équipes se sont créé des occasions de but mais j’ai le sentiment que nous maitrisions le match.
Sur le même thème