masculins / Barcelone 5 - OL 2

Réactions... Réactions... Réactions...

Publié le 12 mars 2009 à 00:04 par OL TV

Toutes les réactions des Lyonnais au micro d'OL TV.

Alain Cavéglia : C’est la meilleure équipe qui a gagné. Le but de Juninho a redonné de l’espoir mais l’OL n’a pas su inscrire le troisième et ce fut ensuite un tout autre match. L’OL a rencontré la meilleure équipe du monde, a eu des opportunités sur lesquelles de mauvais choix ont été faits dans la dernière ou l’avant-dernière passe.

Jean-Michel Aulas : C’est une immense déception qui envahit le club et les joueurs. A ce stade de la compétition, les matches sont toujours très difficiles. Barcelone a une équipe formidable, l’OL n’a pas pu livrer le match souhaité, il y a eu un certain nombre de difficultés dès le début de la rencontre. Mais il ne faut pas oublier que l’OL est le meilleur club français depuis 10 ans ; il faut que tout le monde s’associe à cet échec. Il faut que tout le monde s’interroge. Avoir un stade comme le Camp Nou, c’est mieux, cela aide. De plus, la structure fiscale est un atout pour avoir les meilleurs joueurs. Il y a donc beaucoup de déception mais il faut que tout le monde soit solidaire dans la victoire comme dans la défaite. Ce soir, il y a tout un ensemble de choses à modifier au niveau du foot français. Il faut dépasser cet échec pour prendre les bonnes décisions non seulement à l’OL mais dans l’ensemble du foot français. Je suis également malheureux pour Juninho. J’aurais aimé qu’il finisse sur une note meilleure.

Mathieu Bodmer : C’est une bonne gifle. En première période, c’était compliqué ; quand ils ont accéléré ils ont marqué deux buts. A 4 – 2, on s’est dit qu’on pouvait les faire douter mais on n’a pas réussi à marquer le troisième but. A chaque fois qu’ils rentraient dans la surface, c’était difficile de les arrêter. On est déçus ce soir, il faudra se remobiliser très vite.

Kim Källström : C’est très, très dur de perdre dans une telle compétition. Mais Barcelone s’est montré meilleur que nous. Il n’y avait pas grand-chose à faire. On a montré lors du premier match qu’il y avait quelque chose à faire. On éprouve le même sentiment que la saison dernière. On laisse la qualification s’échapper lors du premier match. Cette élimination ne devrait pas changer grand-chose pour la suite de la saison. On a l’effectif pour gagner le championnat, on est des professionnels.

Ederson : On est très déçus. Ce soir le Barça était le plus fort, on n’a pas réussi à les faire déjouer, ils nous ont fait courir. Il ne fallait pas encaisser les buts que l’on a pris en début de match ; ce fut ensuite très difficile. Ce soir on a joué en dessous de ce que l’on pouvait faire.

Fabio Grosso : On n’a pas fait une grande première période, contre une super équipe. Au retour des vestiaires, on s’est dit qu’il fallait faire autre chose et c’est ce que l’on a fait. Si on avait marqué à 10 minutes de la fin, cela aurait été différent. Notre seconde période fut meilleure. On a fait preuve d’une vraie force de caractère. On sort de cette compétition la tête haute, on n’a pas de regrets.

Cris : Il n’y a pas de déception, on savait qu’ils nous étaient supérieurs. On a fait beaucoup d’efforts, ce qu’il fallait. Barcelone est une équipe qui aime jouer avec le ballon, qui fait bloc. Nous, on a n’a pas fait ça, on a vu la différence avec les grandes équipes européennes. On a joué à notre niveau mais Barcelone a été au dessus. C’est la pire défaite de ma vie, une défaite difficile à accepter.

Jérémy Toulalan : En première période, on n’a pas été au niveau, on n’est pas bien rentré dans la rencontre. Dans les duels, dans le jeu, on n’a pas été bien.

Jean-Alain Boumsong : On est tombés sur plus forts que nous. Barcelone était un ton au dessus. C’est dommage mais logique. En première période, on a eu du mal à développer notre jeu, à sortir le ballon, à le garder. Dans l’ensemble, ce n’est pas une bonne prestation.
Sur le même thème