masculins / Nice - OL J-1

Rebondir à Nice

Publié le 23 octobre 2009 à 18:58 par R.B

Les Lyonnais retrouvent le championnat ce samedi. L’occasion « d’effacer » la défaite à domicile contre Sochaux face à un adversaire mal en point…

Passer du mythique Anfield au vieux stade du Ray, de la scène continentale à celle hexagonale… fait partie depuis plusieurs saisons de la vie olympienne. Se remobiliser sans savourer, tel est aussi ce qui est demandé à des champions. Et pas évident qu’il soit plus facile de prendre la mesure de poussifs Aiglons après avoir battu des Reds pâlots.

L’OGCN ne va pas bien. 8 points en 9 journées, une défense portes ouvertes, une attaque moyenne, un changement de président… cela fait beaucoup. Sans oublier le départ d’Antonetti remplacé sur le banc par Ollé-Nicolle. Les Aiglons ont besoin rapidement de points, sinon ils pourraient y avoir crise. En recevant le septuple champion de France, ils n’auront cependant rien à perdre. Ils ne jouent pas dans la même cour que les Lyonnais et attendent depuis la saison 95-96 un succès contre eux à domicile ! Gageons que les anciens gones Rémy et Mounier voudront briller face à leurs anciens partenaires. Rémy, Monsieur 50% des buts niçois.

Les Lyonnais enchainent. A peine descendus de l’avion anglais, ils prennent celui de la Côte d’Azur. Comme ils ont de la mémoire, ils savent qu’ils restent sur une défaite chez eux en championnat. Ils savent qu’ils ont néanmoins conservé leur place de leader. Une seconde défaite de rang ferait désordre quand on a des ambitions. Physique et mental doivent être au rendez-vous niçois.

Claude Puel fera-t-il des changements en fonction de l’état de certains joueurs ? Obligatoirement puisque Lloris et Källström ne feront pas le voyage au Stade du Ray. Cris en état de jouer sera de nouveau associé à Toulalan en défense centrale. Si d'autres changements doivent intervenir, ils pourraient concerner par exemple les hommes de couloir, défensifs et offensifs. Bastos doit avoir des envies de montrer autre chose que face à Sochaux… surtout en étant resté sur le banc à Anfield. Clerc doit piaffer d'impatience de rejouer derrière. Ce match pourrait permettre à Lisandro de retrouver le chemin des filets. L’Argentin n’a plus marqué depuis le 29 août… une éternité. Le réveil du buteur est attendu. Enfin Vercoutre va quitter le survêtement et de montrer qu'il a les gants solides. Un match dans une chaude ambiance qui ne devrait pas déplaire à Rémy.

Nice sera donc le troisième match en huit jours. Un gros coup de collier à donner avant un peu de répit qui précédera un triptyque de folie en une semaine constitué par le derby, Liverpool et l’OM. Excitant.