masculins / CDL - FINALE

Réécrire l’exploit en capitale !

Publié le 18 avril 2014 à 20:00 par SC

Six jours après avoir fait trébucher le colosse parisien en L1, les Lyonnais vont devoir remettre le couvert face à une bête blessée, forcément revancharde et toujours imposante. Un sacre en Coupe de la Ligue est à conquérir. L’avenir européen pourrait bien passer par le Stade de France.

C’est sûrement l’illustration de tout un match. Du haut de son mètre 72, le jeune Lyonnais n’a pas baissé les yeux face au chevronné Thiago Motta. Jordan Ferri a été le symbole d’une équipe sans complexe qui a crânement joué sa chance, qui a fait plus que tenir tête aux Parisiens lors d’un dimanche de L1 gravé dans les mémoires. Une victoire de prestige contre l’ogre est venue couronner une qualité de jeu retrouvée et un état d’esprit encore irréprochable. Certes, le contexte d’une finale de Coupe de la Ligue est différent, mais nul doute que le verdict du premier acte d’une double confrontation face au PSG a marqué les esprits…de part et d’autre.

Coté lyonnais, le dernier scénario en date a assurément galvanisé les troupes. Tous les efforts consentis lors des grosses affiches, contre Monaco, Saint-Etienne et deux fois contre la Juventus, n’avaient été alors nullement récompensés…quatre revers dans la besace, dont trois sur leurs terres. L’OL aurait pu abdiquer. Il n’en a rien été. Ce n’est pas le genre de la maison. Persuadé d’être sur la bonne voie, il a poursuivi sa quête. Et il a été justement gratifié de ce succès capital contre le leader parisien, qui n’était alors tombé qu’une seule fois en championnat. Autant dire qu’il a signé ce dimanche un « petit » exploit…pas du goût des joueurs de la capitale.

Ce match n’a probablement pas plus plombé le moral des Parisiens qu’il ne l’avait déjà été par la terrible désillusion londonienne en Ligue des Champions. Abattus, ils l’étaient peut-être en se présentant à Gerland. Revanchards, ils le sont à coup sûr depuis qu’ils ont quitté l’antre lyonnais. La bête sera forcément blessée, vexée. L’ogre aura à cœur de dévorer ce qui peut encore l’être. Une question d’appétence et d’orgueil. Finir une saison avec seulement le titre de champion dans le ventre serait un échec pour un PSG qui rêvait beaucoup plus grand avant de la débuter. Alors très gourmand, son appétit européen n’a pas été comblé. Sa faim de suprématie nationale peut être cependant un peu plus rassasiée samedi avec une Coupe de la Ligue devenue obligation.

Entre Rhône et Saône, pas question de faire la fine bouche. Un trophée reste un trophée. Une fois vainqueur, quatre fois finaliste, ce titre hexagonal échappe depuis 2001. Un horizon un peu plus lointain, un horizon européen pourrait se dégager pour la prochaine saison. En cas de sacre, les Olympiens valideraient un ticket pour le troisième tour de la Ligue Europa. Non négligeable dans un moment où ils ne sont encore assurés de rien par le biais du championnat. Cette finale peut être le rendez-vous de toute une saison…

Beaucoup ne pourront pas y participer. Bien malgré eux. Rémi Garde s’est habitué à un groupe décimé par les blessures. Il devra une nouvelle fois faire sans Gourcuff, Fofana et Grenier, tous trois pièces maitresses du fameux milieu en losange. Koné avait rejoint l’infirmerie mais il devrait pouvoir finalement postuler. Outre les blessures, deux suspensions viendront amincir un peu plus les rangs lyonnais…Vercoutre et Ferri, le héros d’un certain 13 avril. Côté parisien, l’effectif est pléthorique, les forfaits beaucoup moins nombreux. Il y en a qu’un. Mais il est de poids. Le géant suédois, Ibrahimovic, ne pourra prêter main forte à des coéquipiers qui peinent à relancer le rouleau compresseur sans lui.

Cette seconde manche, après le dénouement favorable du premier round, laisse plein d’espoir à l’OL. L’espoir de remporter un premier trophée depuis 2012. L’espoir aussi de retrouver hâtivement une scène européenne qui lui va si bien. Repartir à la conquête d’un nouveau titre et d’une montagne familière mais toujours aussi imposante sera le maître mot.


TOUTES LES NEWS SUR OL - PSGLA COUPE DE LA LIGUELE NOUVEAU MAILLOT

Sur le même thème