masculins / Stade

« Regagner très vite une place de titulaire »

Publié le 18 août 2011 à 12:40 par CB

A l’issue de l’entraînement matinale, Miralem Pjanic s’est présenté à la presse…

Comment vous sentez-vous après le match aller des barrages ?
C’était une belle soirée. Efficace et bien pour nous pour un premier match à domicile. On voulait éviter qu’ils marquent des buts. Ils l’ont fait très tôt mais on ne s’est pas découragé.

  Ne redoutez-vous pas la fatigue en enchainant un match tous les trois jours ?
On aura un long voyage en Russie après la rencontre contre Brest. Pour l’instant on ne pense qu’au match de samedi. On veut aller gagner à Brest. Il est vrai que la fatigue se fera sentir pour le match retour en Russie mais nous sommes tous bien préparé pour la suite.

Comment vous sentez-vous physiquement ?
Je reviens de blessure mais physiquement je me sens bien. J’espère regagner très vite une place de titulaire. Mais ce qui compte avant tout c’est l’équipe. On met toutes nos ambitions personnelles de côté pour le bien du collectif. Je fais tout pour montrer que je suis utile à l’équipe.

Comment se porte le groupe Lyonnais ?
Il y a beaucoup de plaisir dans le groupe et dans le jeu. Tout le monde pense à jouer dans cette bonne ambiance. Tout le monde se sent concerné. C’est ce qui fait notre force.

Comment vous sentez-vous dans votre position de jeu ?
Jouer dans le couloir, repiquer dans l’axe c’est mon jeu. Cela ne pose aucun souci. Le système de jeu n’est pas rigide. Je suis à l’aise là où le coach me positionne. Il sait que ma position préférée est près du but. Cette saison j’ai envie de marquer beaucoup et de faire des passes décisives. Il est important de bien s’entendre avec les attaquants. On joue mieux quand on est en confiance.

De toute manière, le discours du coach fonctionne avec tous les joueurs. Il y a une super envie, un super état d’esprit. Son discours passe bien auprès des joueurs car on peut se lâcher, prendre des risques.

Vous restez à Lyon ?
Je ne suis à l’abri de rien jusqu’au 31 août. Ma place est à Lyon. Je suis investi à 200% au club. J’ai envie de continuer.

La Ligue des Champions, une compétition importante pour vous ?
On a un groupe qui est fait pour cette compétition. Une élimination serait un coup dur. On n’a pas le droit de passer à côté. Le match retour contre le Rubin Kazan va être compliqué. Ils vont se lâcher, s’ouvrir, aller vers l’avant. On sait que ce sera difficile.

Comment anticipez-vous le match de samedi contre Brest ?
C’est un match compliqué. Ce n’est jamais évident de battre une équipe pour qui tous les points comptent.

Sur le même thème