masculins / FC Lorient - OL

Oh la belle opportunité !

Publié le 14 février 2015 à 21:00 par R.B

Après deux très gros poissons, place aux Merlus sur leur pelouse synthétique… L'OM et le PSG accrochés à domicile, l'OL peut frapper un grand coup...

Deux points lors des deux dernières journées, ce n’est pas un rythme d’enfer. Mais quand vous avez affronté l’ASM et le PSG, sans Alex Lacazette, le constat prend une autre tournure. D’autant que le club princier se trouve désormais à 10 longueurs et semble presque hors course pour le podium.


La pêche aux gros a donc livré son verdict. Deux points, de la souffrance, du courage… le groupe lyonnais a tenu. Place à un plus petit poisson ce week-end. Mais pas certain qu’il soit plus facile à prendre dans ses filets parce qu’il joue déjà sur cette surface synthétique qui hérisse l’ensemble des visiteurs. Parce qu’il a besoin de points pour s’enlever le plus vite possible une grosse arête de l’esprit avec cette menace de relégation toujours présente. Parce qu’il vient de signer une belle performance à Reims (succès 3 à 1). Parce que, comme toujours depuis des années, malgré les nombreux départs, il y a de la qualité dans le jeu fourni par ce groupe breton au 4-4-2 immuable ; un groupe renforcé par Philippoteaux, remarqué du côté de Dijon.

L’OL navigue dans d’autres eaux. S’il a ralenti sa cadence, il reste néanmoins sur 9 matches sans défaite (23 points) ! Il peut regarder avec gourmandise vers l’horizon du mois de mai. Dans le Morbihan, Hubert Fournier sera privé une fois encore de l’indispensable Alex Lacazette. Et aussi des Grenier, Bisevac, Fofana. Cela fait beaucoup, en ajoutant l'incertitude Jallet, mais ce groupe a des réserves et du mental pour aller de l’avant. L’entraineur olympien a toujours la possibilité de faire des choix dans toutes les lignes. Sera-t-il tenté d’apporter des modifications à son équipe de départ du week-end dernier ? Ses propos lors du point presse le laissent à penser : « la nature de la pelouse de Lorient sera prise en compte… le rendement offensif contre le PSG quand on avait le ballon m’a moyennement satisfait ; il y a eu des insuffisances techniques… ».

Cette confrontation promet du jeu entre deux adeptes du 4-4-2 aux animations différentes. Le jeu au rendez-vous…certes. Mais n’oublions pas, sans que cela freine les envies,  le résultat si important pour les deux équipes. Un succès bonifierait par exemple les récents deux nuls lyonnais. Et, cela n'était pas prévu, il redonnerait une belle avance au classement après les nuls de l'OM et du PSG. S'il remet un coup de turbo, l'OL ferait ainsi la belle affaire de la journée.  En pénétrant sur la pelouse du Moustoir, les coéquipiers de Maxime Gonalons n'auront pas la pression supposée... à eux d'en profiter pour être totalement libérés.

Sur le même thème