masculins / OL - Nantes

Remettre le turbo

Publié le 22 février 2015 à 11:57 par R.B

L’OL reste sur trois nuls de rang… les Canaris n’ont plus gagné depuis six journées… C’est le moment de repartir pour garder, voire conforter, sa place de leader… ou s’éviter d’éventuels désagréments…

A croire que les trois équipes sur le podium n’ont pas envie de bouleverser l’ordre établi. Lors des deux dernières journées, elles ont partagé les points sans subir le retour fracassant des formations classées derrière comme l’ASSE, l’ASM (un match en moins cependant)… Statu quo donc. Est-ce-que cette 26ème journée sera profitable à l’un des trois ténors du championnat ? Le PSG a joué en semaine face à Chelsea avant d’affronter le TFC au Parc en étant privé de plusieurs éléments. Mais il s'est imposé et a pris la tête du championnat. L’OM se rend à St-Etienne dimanche soir en connaissant le résultat de ses deux concurrents. Un OM pas franchement gaillard qui va se heurter à des Verts moroses (2 points lors des 5 dernières journées) en quête de rachat.

Ces deux dernières journées ont été « blanches » mais elles n’ont pas franchement désavantagé les partenaires de Maxime Gonalons. Privés d’Alexandre Lacazette, ils n’avaient pas, depuis trois rencontres, leur arme principale comme le prouvent les résultats (3 nuls) et le nombre de buts inscrits (2). Ouf, il devrait conduire l’attaque olympienne face aux Canaris.

Ces Nantais n’avancent plus. Leur dernière victoire remonte à la 19ème journée. Depuis, ils totalisent trois nuls et trois défaites avec un seul but inscrit ! Ils avaient 30 points à la trêve à 8 longueurs du podium. Ils sont désormais 10ème avec 33 unités et à 16 longueurs du 3ème. S’ils peuvent  toujours avoir un œil devant, ils pourraient aussi regarder rapidement derrière s’ils continuaient cette mauvaise série. 2ème plus mauvaise attaque du championnat, leur défense a eu quelques hoquets ces derniers  temps. L’entraîneur Michel Der Zakarian bat le rappel de l’unité sur le terrain, une des valeurs qui a fait avancer son collectif lors des jours meilleurs. A l’évidence, il y a de la tension dans la maison nantaise. Le président Kita n’a pas hésité à dire ce qu’il en pensait... Ces Nantais ont montré par  deux fois cette saison face à l’OL qu’ils avaient des qualités avec Veretout à la baguette. On avait vu technique, physique, vitesse, caractère…

L’OL a ralenti sa cadence infernale, 3 nuls après 7 victoires, mais mène toujours le bal de la L1. Il a affronté deux gros bras, ne l’oublions pas, tout en étant privé de son buteur indispensable. Avec a priori son retour, cela devrait repartir en termes de qualité de jeu et de résultat. Et sauf pépin de dernière minute, Hubert Fournier, qui ne s’était pas trouvé bon lors du match à Lorient,  aura l’embarras du choix dans tous les secteurs du jeu. Cela va être par exemple compliqué de constituer, notamment, la feuille de match au niveau des attaquants. Il y a pléthore !

C’est l’heure de remettre le turbo avant trois déplacements à risques de rang (MHSC, LOSC, OM). Ce match doit servir de rampe de lancement  avant ce tournant vers plus de savoir pour appréhender le vrai potentiel lyonnais dans la course au meilleur classement possible. Remettre le turbo, aussi, pour récupérer la première place...

Sur le même thème