masculins / OL - OGCN

« Il faut respecter le choix de Licha»

Publié le 08 août 2013 à 12:17 par R.B

Evidemment, il fut longuement question du futur départ de Lisandro et de ses conséquences… La rencontre face à l’OGCN a aussi été abordée…

Rémi quel est votre réaction après l’annonce du futur départ de Lisandro ?
« Je suis triste de perdre un joueur comme Lisandro. N’oubliez pas que je l’avais nommé capitaine. Je me suis appuyé sur lui. J’avais une relation particulière avec lui. Je pense qu’il a énormément contribué et qu’il a rendu au club ce que ce dernier avait investi. Il avait demandé à quitter le projet. Je suis à la fois triste de perdre un joueur, un homme de cette qualité. C’était un joueur respecté sur le terrain et dans le vestiaire. Mais c’est la vie d’un club. Son départ est important pour le club. Il faut respecter son choix. « Licha » a joué le jeu jusqu’au bout ».

Quelles sont les conséquences immédiates de ce départ ?
« Il faut trouver un autre avant-centre. On va s’adapter. Alex (Lacazette), Yassine (Benzia) peuvent prendre pour le moment la place de « Licha ». Bafé ? La situation n’a pas évolué. C’est un dossier qui se règle au niveau du Président. Moi, je m’adapte »

Comment cela va-t-il se passer surtout si Bafétimbi Gomis venait à partir ? Souhaitez-vous une arrivée ?
« Je n’ai pas de réponse à donner pour l’instant. Il y a aussi le cas Jimmy Briand. On verra d’ici la fin du mercato. Je n’ai pas envie de bloquer les jeunes, de freiner leur progression. Mais il y a besoin d’expérience. Est-ce-que « Bafé » pourrait revenir dans le groupe ? Ce n’est pas une hypothèse à exclure en fonction de ce qui se passera».

Avez-vous actuellement un avant-centre capable de marquer une quinzaine de buts en championnat ?
« Oui, je le pense. Dans l’avenir, Alex et Yassine sont capables de le faire. Mais, n’oubliez pas que l’avant-centre dépend aussi de ce qui se passe derrière lui, du jeu de l’équipe. Lors des deux dernières saisons, « Bafé » et « Licha » en sont la preuve »

On me demande de tenir des objectifs et j’ai confiance dans le groupe que j’ai

Rémi avez-vous du mal à accepter ces départs (Lisandro, Martial) ?
« Non. Je l’ai déjà dit. Je remets ce qui se passe dans le contexte actuel du club. Et ce qui se passe  à l’OL se passe aussi dans d’autres clubs. Je n’ai pas le sentiment que l’on me demande de faire mieux avec moins bien. On me demande de tenir des objectifs et j’ai confiance dans le groupe que j’ai ».

Des suspendus, le départ de Lisandro, ce ne sont pas des conditions idéales pour la première journée de championnat ?
« Effectivement, mais la qualification pour le barrage de la LDC a apporté plus de sérénité dans l’équipe. Ce qui a été difficile, c’est de préparer en même temps Zürich et ce match contre Nice. Les joueurs ont bien travaillé et j’ai confiance. Le fait d’avoir déjà joué à Gerland cette saison (Real et GZürich) ne peut pas être négatif, même si l’équipe sera différente ».

Avec le départ de Lisandro, Clément Grenier est-il devenu le patron de l’équipe ?
« Clément est un joueur important parce qu’il est notamment souvent décisif. Mais il y en a d’autres comme Milan Bisevac, Rémy Vercoutre… D’autres se révèlent… Les arrivées de Gaël Danic, de Henri Bedimo sont importantes au regard de leur expérience de la L1. Danic ? Je n’ai pas d’inquiétude. Il veut tellement prouver qu’il s’est mis la pression.».

Comment voyez-vous ce match contre l’OGCN ?
«On connait cette équipe niçoise malgré ses absences. C’est un groupe de qualité avec de nombreux joueurs qui ont progressé. Un groupe qui veut se qualifier pour la phase de poules de la Ligue Europa. Ce sera une opposition difficile ».

Avez-vous un souhait pour votre futur adversaire  en barrage de la LDC ?
«Je veux juste dire que l’OL ne sera pas favori ».

Sur le même thème