masculins / ASSE - OL J-2

Rémi Garde : "La maitrise de l’évènement sera importante"

Publié le 15 mars 2012 à 14:12 par YR

Le derby face à Saint-Etienne, le cas Ederson et la suite du championnat ont, notamment, été à l'ordre du jour du point presse de l'entraineur lyonnais.

Rémi, pouvez-vous faire un point santé ?

Yoann Gourcuff est forfait pour le derby à cause de sa douleur aux adducteurs. John Mensah est lui en phase de reprise mais il n’est toujours pas disponible. Sinon, je pense que le reste du groupe est disponible.

Ce derby engendre-t-il une pression particulière ?

Nous avions déjà eu de la tension deux fois la semaine dernière donc je pense que l’on s’habitue. Mais c’est vrai, comme toute semaine précédant le derby, il y avait une pression différente liée notamment à ce match.

Avez-vous rencontré les supporters cette semaine ?

Oui, mais cela était prévu de longue date. Néanmoins, je pense que c’est bien de les avoir rencontrés avant le derby et après Nicosie. D’une manière générale, il est important de rester en contact avec eux. Ils sont évidemment prêts à soutenir leur club mais comme dans tout échange, tout le monde n’était pas forcement d’accord. Sincèrement, c’est une composante tellement importante d’un club qu’il est primordial de discuter avec eux… Il y a une attente très forte et très saine de personnes qui investissent de l’argent dans les déplacements et qui aiment le club. C’est donc logique que derrière cela il y ait une certaine pression.

Est-ce que cet aspect « derby » peut faire oublier que c’est un match peut-être éliminatoire dans la course au podium ?

Je n’en ai pas envie. Le plus important ce sont les 3 points et le jeu produit. Mais c’est vrai que le derby est très important également.

Quel est le club qui a le plus de pression ?

Je pense que les deux clubs en ont. On a le même objectif à savoir finir le plus proche possible du haut du tableau. Les deux équipes se tiennent en 3 points donc la pression devrait être des deux côtés.

Que pensez-vous du huis-clos de l’ASSE cette semaine ?

Je n’ai pas envie de juger. Pour ma part, on ne m’a pas imposé de faire un huis-clos et personne, non plus, ne m’a demandé de ne pas en faire. J’ai donc choisi ce qui s’est passé cette semaine. Après chacun espère trouver la meilleure solution pour son équipe. Cela peut protéger un groupe mais je ne suis pas à Saint-Etienne. Peut-être que pour eux c’est une manière de se concentrer, je ne sais pas.

Pour vous ce derby amène plus de motivation ou plus de pression ?

Quand la fin de championnat arrive, celui qui vous dit qu’il n’a pas de pression je veux bien essayer de le croire…Il y a évidement de la pression, des points à prendre mais il y a aussi ce que représentent les derbys pour les Lyonnais et les Stéphanois.

Les victoires du mois d’octobre sont-elles importantes ?

Je pense que ces victoires sont assez loin maintenant. Les équipes sont probablement différentes au niveau de l’état de forme et de quelques joueurs aussi. Ce sera donc un nouveau match samedi soir.

Êtes-vous surpris par l’ASSE ?

Cette saison, c’est une équipe qui s’améliore malgré pas mal de nouveaux joueurs. Ils ont des qualités qu’ils arrivent à exprimer. C’est une équipe qui mérite sa place.

Allez-vous utiliser, dans votre discours par exemple, le fait que l’OL est invaincu à Geoffroy Guichard depuis 1994 ?

Probablement. Peut-être même que je l’ai déjà fait (sourire). C’est important mais il y a d’autres points sur lesquels j’ai envie d’insister.

Vous parlez souvent de l’irrégularité de votre équipe. Est-elle capable d’enchainer avec une victoire à Saint-Etienne ?

On a toujours su se mobiliser pour les grands rendez-vous en championnat même si on ne les a pas tous réussi. Au niveau de l’état d’esprit et de la motivation, nous avons toujours répondu présent et je pense que c’est le minimum à faire.

Pour ce match est-il plus intéressant d’être entraineur ou joueur ?

Dans ce derby, j’aurais bien aimé être joueur. Mais entraineur, c’est déjà pas mal…

Ederson est annoncé à la Lazio de Rome la saison prochaine. Que pouvez-vous nous en dire ?

Je n’ai pas de certitude mais je pense qu’il n’y a pas de fumée sans feux. Je compte sur lui car il est toujours un salarié du club. Son comportement me laisse à penser qu’il restera investi jusqu’au bout. Mais j’ai bien vu la fumée…

La notion de derby efface-t-elle les problèmes de l’OL extérieur ?

En partie peut-être mais comme je le dis toujours, le derby c’est beaucoup de folklore. Cela reste 90 minutes de football et si les problèmes s’effacent, ce sera grâce au travail réalisé.

Quel élément majeur pourrait faire la différence demain ?

La maitrise de l’événement sera importante…

 

 

Sur le même thème