masculins / OL - Sochaux J-1

Remi Garde: "Sochaux... une belle école de football"

Publié le 12 août 2004 à 15:11 par R.B.

Il incarne l'OL. Il a participé à la remontée en Ligue 1, disputé dans la foulée 112 rencontres au plus haut niveau avant d'en jouer 68 autres avec le maillot de Strasbourg et de franchir ensuite le Channel pour exprimer son talent à Arsenal.



Sochaux, il connaissait, il connaît. De la fameuse piquette subie en D2, défaite 7 à 1 à Gerland, à ce succès 1 à 0 en 90-91. Ce jour là, le grand Gilles Rousset, ivre de plaisir, avait « massacré » le dos de son partenaire Colin en participant aux embrassades déclenchées par le but olympien en fin de rencontre : « j'ai un vague souvenir de çà. En revanche, Sochaux a toujours été synonyme de belle école de football. Contre les Sochaliens, les matches sont difficiles. Ils présentent un mélange de technique et de présence physique… Malgré les départs de l'intersaison, cela ne va pas changer grand-chose. Ils ont le même système de jeu soit en 4-4-2 soit en 3-5-2. Ils ne sautent jamais le milieu de terrain. Leur collectif est bien huilé. Ils commencent une action d'un côté pour la finir de l'autre. Il y a de la vitesse, de l'explosivité. Ils se regroupent à la perfection avant de sortir. J'ai eu l'occasion de les voir jouer une fois en amical cette saison et je n'ai pas été surpris".



"L'oeil" de Paul Le Guen ajoute ensuite: "Mathieu symbolise le Sochaux d'aujourd'hui ; Monsoreau a incontestablement de l'envergure ; le jeune N'Daw joue à la place de Pedretti... Ce club se permet, il est peut-être obligé financièrement, de renouveler ses joueurs ; il y arrive en pérennisant son style, un peu à l'image de Nantes. Il a aussi un entraîneur qui laisse ses joueurs s'exprimer, de bien jouer tout en cherchant l'efficacité. Et cette équipe est belle à regarder sur un terrain… »



R.B.