masculins / OL - AS Monaco

Avant OL-Monaco : histoire des remontées "à la lyonnaise"

Publié le 05 mai 2016 à 09:28 par SC

Un soir de défaite à Lille, les Lyonnais pensent avoir presque définitivement dit adieu à la deuxième place. Le retard de 10 points à 11 journées de la fin sur un Monaco qui engrange avec un réalisme froid semble irrattrapable. Ils sont alors peu nombreux à croire à un retour lyonnais dans la course effrénée pour la deuxième place. Mais c’était mal connaître l’abnégation des joueurs de Bruno Genesio mais aussi les remontées folles qui ont marqué les dernières années de l'histoire olympienne. Une marque de fabrique à la Lyonnaise !

Saison 2001-02 : 7 points de retard sur le leader à 8 journées de la fin...

Les Lensois ont longtemps du se demander comment il avait pu leur échapper. Le titre de Champion de France 2002 semblait promis au RC Lens tant le club nordiste avait dominé les débats jusqu’au printemps. Fin février et à 8 journées de la fin, c’est 7 points de retard qu’accusait le dauphin lyonnais ! Mais le rêve d’une finale de D1 à Gerland avec la réception de Lens pour la dernière journée n’a jamais quitté les têtes des coéquipiers d’Anderson. Il est devenu réalité lorsque le leader lensois débarque entre Rhône et Saône avec seulement une longueur d’avance… et en repart avec deux de retard après un succès de l’OL 3 buts à 1. Une soirée pour le premier titre impossible à oublier !


Grégory Coupet : « La peur du chassé et la motivation du chasseur »


Saison 2010-11 : De la 18ème place après 7 matchs à la 3ème place...

La cruelle défaite à Gerland dans le 100ème derby de l’histoire a eu le mérite de créer un électrochoc après un début de saison catastrophique. 19èmes à la 8ème journée, les Lyonnais étaient parvenus à remonter progressivement la pente abrupte jusqu’à atteindre les sommets du classement 8 mois et 16 succès plus tard. L’équipe olympienne avait arraché une troisième place inespérée, synonyme de qualification pour la Ligue des Champions, lors de l’ultime journée. C’était au Stade Louis II… face à Monaco.

Saison 2013-14 : De la 14ème place après 11 matchs à la 5ème place...

Rebelote trois saisons plus tard… Le début de saison, déjà plombé par une élimination précoce en barrages de la Ligue des Champions, est de nouveau très compliqué en championnat. Avec 12 points pris sur 33 possibles, les coéquipiers de Maxime Gonalons sont bien loin d’un retour sur la scène européenne. Doucement mais sûrement, l’OL revient pourtant dans la course à l’Europe… comme d’habitude. Ils décrochent leur ticket pour la Ligue Europa lors de la dernière journée et une « finale » remportée face à Nice, lui aussi candidat. Une 18ème qualification européenne de rang et un joli cadeau d’au revoir pour Rémi Garde !

Sur le même thème