masculins / OL - PSG J-3

Rémy Vercoutre : « Repartir du bon pied »

Publié le 27 juillet 2006 à 17:50 par BV

Le PSG occupe décidément une place un peu à part dans la carrière de Rémy Vercoutre. Entré en cours de jeu l’an dernier à la 68e minute du match du sacre au Parc des Princes, il gardera une nouvelle fois les buts lyonnais dimanche contre le club parisien pour le Trophée des Champions.

« Ce sont les aléas » commente simplement le natif de Grande-Synthe. Le superbe parcours des Bleus conjugué aux trois semaines obligatoires de vacances de Grégory Coupet lui offriront dimanche une nouvelle opportunité de se mettre en évidence pour la toute première rencontre officielle de la saison. « Pour moi c’est du bonus à chaque fois. Je le prends comme tel. Je suis simplement content de jouer ».
Une joie qu’il mêle à une irréprochable exemplarité à l’entraînement devant ses deux jeunes "coéquipiers portiers" Joan Hartock et Rémy Riou. Au sein du cercle si particulier que constitue le groupe des gardiens, c’est très naturellement qu’il a repris durant l’absence de Greg le rôle de leader et d’exemple à l’entraînement. Pour offrir au club son premier trophée de la saison, il redouble d’efforts, laissant transparaître une motivation décuplée. « Tout le monde est désormais tourné vers cet objectif. Chacun est concentré et animé de la volonté de remporter le trophée des Champions dimanche».

Si d’aucuns pouvaient voir dans ce match une dernière répétition amicale avant l’ouverture du championnat, le dernier rempart rhodanien fait écho à Gérard Houllier en rappelant qu’une telle rencontre conditionne bien souvent la suite de la saison. « Chaque année, il s’agit d’un match qui lance notre saison. On a à cœur que celle-ci soit aussi belle que les autres. Il nous faut donc repartir du bon pied dès dimanche ».

Une tâche dont il rappelle la difficulté malgré les multiples faveurs des pronostics. « Cela va être un match difficile et âpre, rendu encore plus dur par la chaleur qui va constituer une donnée très importante dans la préparation de la rencontre ».

Dimanche, les Olympiens pourront bénéficier de l’indéfectible soutien d’un Gerland copieusement garni. « On avait déjà disputé le trophée des champions à domicile il y a trois ans contre Auxerre (victoire 2 buts à 1). Cela ne nous avait pas trop mal réussi ». Gageons que ce fidèle 12e homme aidera « Rem » à se transcender dimanche pour parfaitement lancer cette si prometteuse saison 2006/2007.