masculins / Ajaccio - OL J-1

Rémy Vercoutre: "Revoir notre copie..."

Publié le 03 mars 2006 à 11:05 par R.B

Avant d'endosser l'habit de témoin de la 29ème journée du championnat de L1, Rémy Vercoutre a fait le tour de son actualité et de celle de l'OL. Il n'est pas inquiet mais conscient qu'il faudra réagir à Ajaccio.

Son compteur en L1 est bloqué à 25 rencontres dont 5 avec l’OL. Il avait d’ailleurs disputé son premier match lyonnais du côté d’Ajaccio. « Je m’en souviens très bien. Ce soir là, Paul le Guen avait fait tourné son effectif ; c’était le premier match en pro de Florent Balmont. Nous avions gagné 1 à 0 ; un but de Tony Vairelles. Cela reste un souvenir agréable ; j’avais quelques ballons à négocier. Je me rappelle que ce match précédait le match retour de Champions League contre l’Inter Milan. Enfin, en D2 avec Montpellier, nous avions gagné 2 à 0 ».

Rémy Vercoutre a disputé le match de Coupe de la Ligue à Nantes et la rencontre de Champions League face à Rosenborg. Le reste du temps, il est sur le banc à pousser énergiquement derrière ses copains en ayant aussi participer à 2 rencontres de CFA. Comment s’est passé le début de cette semaine un peu spéciale ? « C’était bizarre ; il n’y avait pas beaucoup de monde à l’entraînement. Nous étions en attente du retour des internationaux. J’ai bossé avec Jo et les jeunes de la CFA sont venus jouer avec nous. C’était sympa de côtoyer ces jeunes ».

Battus, voire laminés, par les Rennais, comment est l’ambiance dans le vestiaire ? « Il n’y a pas d’inquiétude. On le sait, le football, c’est une remise en question permanente. Il va falloir revoir notre copie. Nous sommes obligés de nous poser des questions et nous avons tous la tête à ce match contre Ajaccio ; d’autant que Bordeaux s’est imposé 2 à 0 à François-Coty. Face à Rennes tout le monde est conscient d’avoir manqué son match et je ne sais pas s’il y a une raison particulière. En tout cas, il ne faut pas mettre cela sur le compte de la fatigue. De toute façon, le calendrier va être encore plus exigeant. Tout le monde va être appelé à donner un coup de main pour atteindre nos objectifs qui sont sur les 3 tableaux ».

[IMG40204#L]
Déçu de ne pas voir de Lyonnais alignés pour débuter la rencontre face à la Slovaquie ; content ensuite de la prestation d’Abidal, de Wiltord et de Malouda ; satisfait de celle des autres français, y compris de Fabien Barthez «reonnaissons qu’il a été fidèle à lui-même » au point d’annoncer que cette Equipe de France a de beaux jours devant elle, Rémy revient ensuite sur la rencontre de samedi. « Ce sera la même chose que celle de Coupe de France. Les Corses auront une équipe différente avec plus d’expérience. Ce sera difficile dans un contexte toujours particulier. Ces Corses ont encore leur carte à jouer pour le maintien. Il faudra répondre présent… ».

Place enfin à la 29ème journée du championnat dont il est le témoin. Rémy a choisi 3 matchs.

Sochaux – Bordeaux : « Sochaux. J’ai discuté avec Ben et Syvain, nos anciens sochaliens. Ils m’ont avoué que Bordeaux gagnait rarement à Bonal. J’espère que cela va se confirmer samedi, d’autant que Sochaux est en forme ».

PSG – OM : « D’abord, souhaitons que le match se déroule. Après je vois le PSG. Il a besoin d’une victoire pour se relancer ».

Troyes – Auxerre : « En étant supporter de Strasbourg, j’aimerais qu’Auxerre s’impose avec un but de Peguy. Quand on voit la qualité du jeu alsacien et les problèmes que ce club a eus depuis le début de saison, on se dit qu’à un moment donné, cela va tourner à sa faveur. Il peut s’en sortir ».

Pour être complet, un mot sur Montpellier ? « Montpellier a un calendrier favorable. J’ai eu Bruno Carotti au téléphone dernièrement. Il m’a dit que le groupe était bien et qu’il se positionnait en challenger pour la fin de saison. N’étant pas aux trois premières places, il n’y aura pas d’usure psychologique. Ce serait bien qu’il retrouve la L1 et ce n’est pas impossible ».
Sur le même thème