masculins / Stage Corse

Rencontre avec Anthony Réveillère

Publié le 03 janvier 2012 à 10:16 par R.B/S.G

Le défenseur international est revenu sur la première partie de saison olympienne tout en regardant devant lui… Une interview à retrouver ce mardi dans OLSystem…

  « Antho » a profité de la trêve pour souffler, se ressourcer en famille, avec les amis. « Oui, il y en avait besoin après une première partie de saison chargée avec notamment ce tour préliminaire de la LDC à disputer, sans oublier toutes les autres rencontres et les rendez-vous avec l’équipe de France… ». Reprise en Corse, un lieu qu’il connait. « Je suis venu l’été dernier en vacances ».

Il faut donc remettre la machine en route avec cette seconde partie de saison alléchante. « Effectivement, il y a beaucoup de compétitions à disputer en sachant que le championnat reste notre fil conducteur. Il y aura ensuite la possibilité de jouer l’Euro… ». N’est-ce-pas tentant de tout mélanger dans sa tête ? «Non. Il faut jouer les matchs, être bon… ».

Quant au demande à l’ancien rennais comment il définit la première partie de l’exercice lyonnais, il répond : « on est dans les objectifs sans avoir joué de façon continue avec un groupe au complet… ». Et ses performances ? « Ca va… ». Est-ce-que il a eu tendance à se gérer au regard des différentes échéances? « Non, mais disons que je suis un diesel… ». Les réponses d’Anthony sur ce sujet nous laissent à penser qu’il souhaite ou va passer la vitesse supérieure désormais en reconnaissant encore qu’il ne retient aucun de ses matchs e particulier.

Je prends toujours autant de plaisir avec l’OL parce que c’est notamment un club ambitieux

« Antho » a disputé 26 des 28 matchs de l’OL. Il est resté sur le banc en Coupe de la Ligue contre l’ASSE et lors de ce fameux match à Zagreb. « Il faut couper et en même temps tu n’en as pas envie. En jouant tous les trois matchs, tu t’habitues aux efforts et c’est parfois plus difficile de reprendre. Mais quand tu es sur le banc à Zagreb, je peux te dire que tu participes au match, à l’évolution du score et à l’exploit des copains… ».

  Sur les changements constatés depuis le mois de juillet, il reconnait qu’il y avait certainement besoin « d’enlever toutes ces crispations » qui perturbaient l’expression du groupe, dérangeaient aussi les supporters.

Pour celui qui a débuté sa 9ème saison à l’OL en ayant prolongé il y a quelques mois son contrat de deux exercices, le plaisir est toujours là. « Oui, je prends toujours autant de plaisir avec l’OL parce que c’est notamment un club ambitieux. C’est bien de faire un métier qui te plait. Mais pour moi, il y a aussi la notion de résultats dans le plaisir. Et tu en prends vraiment quand tu gagnes… ».

Photos

Stage en Corse vélo

10 photos

Sur le même thème