masculins / OLTV

René Bocchi, un aiglon dans le ciel de Gerland

Publié le 30 mars 2011 à 08:00 par CC

Pur Niçois, cet ancien milieu de terrain n’en reste pas moins Lyonnais de cœur. Ce fan de Serge Chiesa a été particulièrement marqué par ses quatre saisons au club entre 1982 et 1986.

 

René, comment un fidèle de l’OGC Nice a-t-il fini par poser ses valises à Lyon ?
C’est tout simplement le hasard de la carrière, même si j’avais de la famille à Lyon. Après six saisons à l’OGC Nice, j’ai dû quitter mon club de formation pour rejoindre Lille. On m’avait fait comprendre que c’était mieux pour les finances du club. Après une saison dans le Nord, Lyon s’est manifesté. Au départ mon transfert devait se faire dans le cadre d’un échange avec Alain Moizan. Au final, si je suis bien arrivé à Lyon, Alain Moizan n’est jamais allé à Lille et a fini par s’engager avec l’ASSE.

Votre arrivée au club coïncide malheureusement avec la descente de l’OL en deuxième division...
Cela a été une saison galère et pourtant on avait un superbe effectif et la présence notamment de très grands joueurs avec les Yougoslaves Topalovic et Nikolic, ainsi que mon idole au milieu de terrain, Serge Chiesa. Cela ne nous a pas empêchés de descendre après une dernière défaite à Auxerre. J’aurais pu quitter l’OL et rester en D1, mais j’ai préféré rester au club. J’avais une dette envers les supporters. Malheureusement, on n’a pas réussi à accrocher le bon wagon. La première année il y a eu Marseille et on a échoué en barrage contre le Racing Paris.

Quel regard portez-vous aujourd’hui sur l’Olympique Lyonnais ?
Pour être franc, je suis désormais le football d’assez loin. Je ne vais pratiquement plus au stade. L’OL est en tout cas l’un des rares clubs actuels qui essaye de pratiquer du jeu. A la fin de ma carrière, je me suis un peu éloigné du milieu. Je n’ai pas cherché à rester dans le football. Intégrer le staff de l’OL aurait pu être une belle opportunité, mais il ne faut pas avoir de regret. Je garde toujours ce club dans un coin de ma tête. L’OL est assurément le club qui m’a le plus marqué.

Sur la Route... René Bocchi : première diffusion sur OLTV, mercredi 30 mars à 19h50 dans l’émission OL System

Sur le même thème