masculins / OL - Rennes J-1

Repartir du bon pied

Publié le 17 novembre 2011 à 18:00 par CC

Après un revers à Sochaux suivi d’une trêve internationale, l’OL va tenter de se relancer face à un adversaire direct dans la course au podium de la Ligue 1.

  13 jours se sont écoulés depuis cette 13e journée de Ligue 1 et la frustrante défaite concédée à Sochaux (2-1). Un 4e revers de la saison en championnat qui sera venu mettre une première ombre sur le début de saison plutôt convaincant des Lyonnais. Depuis ce triste épisode de Bonal, le groupe olympien s’est disloqué : les Internationaux sont partis en sélections et les autres sont restés à Gerland pour panser leurs plaies (Lovren, Lisandro, Bastos, Grenier) et tenter, tous ensemble, de trouver un second souffle.

Au moment, où Lisandro s’apprête à faire son retour dans le groupe lyonnais – le buteur argentin n’a plus joué depuis sa blessure à la cheville face à Montpellier le 27 août -, l’OL aura bien besoin de toutes ses forces vives avec ce nouveau cycle qui s’annonce :  une période charnière qui offrira encore une ribambelle de rencontres jusqu’à la trêve de Noël, le 21 décembre avec six nouveaux matchs de Ligue 1 et deux rencontres décisives de Ligue des Champions. Huit matchs qui fixeront quasiment les contours de 2012.

Et pour démarrer cette série décisive, il y a donc cet affrontement tant attendu au stade de Gerland face à Rennes. Depuis la victoire face à Marseille, l’équipe de Rémi Garde a pris la bonne habitude de gagner à la « maison » (OM, Bordeaux, Nancy et ASSE) et la mauvaise, de perdre à chaque fois à l’extérieur (Caen, PSG, Lille et Sochaux). Un parcours en dent-de-scie, qui n’est sûrement pas celui d’un futur champion, et qui, surtout, met une pression supplémentaire sur les épaules lyonnaises avant chacune de ses prestations à domicile.


Et pour ajouter encore un peu plus de piment. L’adversaire du jour est loin d’être le premier venu. Cette affiche de la 14e journée met aux prises deux candidats annoncés au podium de la Ligue 1. L’OL possède pour l’heure un court avantage avec une 4e place et une longueur d’avance sur son poursuivant. Contrairement à l’OL, les Rennais ont montré de belles dispositions à l’extérieur : s’ils restent sur une défaite à Toulouse (1-0), les joueurs d’Antonetti ont déjà gagné à trois reprises loin de leurs bases en s’imposant à Dijon (1-5), Marseille (0-1) et Sochaux (2-6). Le stade de Gerland est même devenu une terre bretonne ces dernières saisons. Les Rennais restent sur six matchs sans défaite – 1 victoire et 5 nuls – et ont bien l’intention de venir chercher un résultat ce week-end. L’OL sait à quoi à s’attendre mais les coéquipiers de Cris ont déjà prouvé, cette saison, qu’ils avaient du répondant à domicile.

Sur le même thème