masculins / Lens - OL J-1

Reprendre malgré tout ses couleurs...

Publié le 19 janvier 2008 à 18:01 par R.B

Pour se faire pardonner la grosse bévue mancelle, les Lyonnais savent ce qu’il faut faire dans le Nord dimanche soir… Les Sang et Or, requinqués par leur qualification en Coupe de la Ligue, ont trop besoin de points pour se montrer coopératifs… avec un OL de plus en plus malchanceux...

Peu importe les présents, les absents, voire les décisions d’Alain Perrin, l’OL n’a pas tellement choix au Stade Bollaert. Il lui faut effacer sa piètre prestation du Stade Léon Bollée. Le sextuple champion de France « n’avait pas le droit » de se faire sortir sans la manière face à un adversaire autant diminué. Ce manque d’allant, d’âme avait par instant quelque chose d’inquiétant… Tourner la page immédiatement, le calendrier l’impose souvent. Tant mieux ! Convaincants tout en étant parfois absents contre Toulouse, les 2 buts adverses et quelques occasions en témoignent, les Olympiens retrouvent le championnat, leur terrain de chasse hexagonal préféré.

Direction l’enceinte sang et or, où ils ont parfois récité un remarquable football ces dernières saisons. Ils se savent attendus pour plusieurs raisons. Par désir lensois de revanche. N’ont-ils pas planté 4 buts lors de leur dernière visite ? Revanche encore, mais personnelle cette fois, pour Nadir Belhadj. L’Algérien a des choses à montrer ! Mais surtout, les coéquipiers de Demont sont pour l’instant relégables ; une situation inimaginable à l’heure des 3 coups.

Le président Gervais Martel a appelé le Druide Daniel Leclercq aux côtés de JPP L’ancien gaucher magnifique a souvent trouvé les bonnes potions sur ses différents bancs. Inefficace au Parc, elle a été positive face à Nancy en Coupe de la Ligue. Rien de tel pour réclamer d’autres tournées. Le tandem d’entraîneurs devra faire sans ses Africains Coulibaly et Aruna. Pas évident de se passer de ces costauds. D’autant qu’Aubey vient de prendre la route de l’Angleterre. Le maillot des Nordistes aura bien besoin de sang et d’or pour s’imposer.

Le Racing en quête de points pour remonter à la surface ; l’OL à la recherche de points pour maintenir ou accentuer son avance. Rien n’est encore fait dans ce championnat pour la couronne finale. Cet OL dépendant pour l’instant du trio magique Juninho-Benzema-Ben Arfa n’a pas fait le vide autour de lui. Le Mercato n’est pas fini.L’infirmerie a toujours des patients importants (Cris, Müller, Govou). D’autres bobos ont vu le jour dans la Sarthe: une fracture de l’orteil gauche pour Juninho le rend très incertain; le genou de Kléber Anderson a lâché... il est out pour 6 mois; l'interrogation pesant encore sur la présence d'Hatem Ben Arfa. Les nouveaux Crosas et Delgado en période d’acclimatation qui joueront d'une manière ou d'une autre. Le cas Fred... Du coup, il est facile de deviner que Mathieu Bodmer jouera aux côtés de Sébastien Squillaci en défense centrale.

Sans être alarmiste, les clignotants ne sont pas tous au vert. Il serait vraiment de bon ton, malgré tous ces handicaps, pour la santé générale du groupe qu'il s'évite d’autres fantaisies du style de mercredi après-midi. Le sextuple champion de France sait aussi qu’il reste sur une défaite (à Caen) et un match nul (à Nancy) en déplacement en championnat. Un sixième succès loin de Gerland serait vraiment le bienvenu.