masculins / Le coin des filles

Réserve féminine : sale journée pour un derby

Publié le 17 mars 2008 à 14:27 par MG avec PC



D3 : Deux de chutes

À la plaine des Jeux de Gerland, RC Saint-Etienne 2 bat OL2 2-1.
Sale journée pour la réserve de Frédéric Strapazzon qui a dû s’incliner dans le derby de D3 sur sa pelouse dimanche enregistrant son deuxième revers de la saison. L'entraîneur quant à lui a fini le match dans les tribunes, expulsé pour des propos inconvenants en direction de l'arbitre.
Cela ne remet pas en cause sa position de leader mais réduit singulièrement la marge de manœuvre. Toulouse, dauphin s’en est en effet allé battre Claix 3-1 confirmant ainsi ses belles dispositions du moment et se positionnant ainsi à 3 points des Olympiennes.
Le groupe devra se reprendre dimanche prochain à Cannet Rocheville, classé 5e. Il y a urgence.

L’honneur retrouve du tonus

À Firminy, OL3 bat Firminy 9-0 (1-0)
Buts de Marlène Legal (5, 63), Marine Lespinasse (57e), Astrid Baule (59e), Fanny Quetand 76e), Karine Gorée (78, 81, 85, 89e), Marion Hernandez (87e).
Le groupe : Alexandra Muci, Kim Giraud-Bonne, Ophélie Brevet, Marine Lespinasse, Fanny Quetand, Fanny Garesio, Astrid Baule, Karine Gorée, Habla Babasaïd, Marlène Legal, Marion Hernandez, Maeva Clemaron, Mélanie Martin.

Cette victoire n’a pas été aussi simple que le score le laisserait entendre. Encore sous le coup de leur match nul face à Caluire au terme d’une rencontre pourtant dominée de la tête et des épaules par des Lyonnaises beaucoup trop maladroites dans la finition, les filles de Cécile Locatelli se présentaient en manque de confiance dimanche dans la Loire. Témoin cette première période où elles gâchèrent un nombre impressionnant d’occasions nettes se heurtant également à l’excellente gardienne Séverine Boudin.
Heureusement, Marlène Legal (photo) avait débloqué la situation dès la 4e minute sur un coup Franc de Fanny Quetand repris de la tête. Les Lyonnaises se faisaient ensuite peur en fin de première période sur la seule incursion des For©ziennes. Mais Alex Muci tenait bon la baraque. Après une remise à plat énergique de Cécile Locatelli à la mi-temps, les Olympiennes regagnaient en confiance sur ce but de Marine Lespinasse (57e) qui prenait clairement sa chance aux 20 mètres. Elles se faisaient ensuite plaisir évacuant la pression et libérant leur jeu. Et c’est tout ce qui était demandé.
Elles restent tout de même dans le sillage de la Véore, premier, avec 1 point d’avance, conséquence de leur derby raté.
Dimanche, place au quart de finale de la coupe Rhône-Alpes à… Saint-Étienne.

Sur le même thème