masculins / Lens - OL

Rester invaincus

Publié le 02 octobre 2009 à 19:00 par TS

Une semaine après avoir décroché une quatrième victoire en autant de rencontres à Gerland, l’OL se déplace dans le Nord, ce soir, pour affronter le RC Lens. L’occasion pour les hommes de Claude Puel de rester invaincus en championnat, et d’aborder sereinement la trêve internationale.

Après Le Mans, Auxerre et Paris, l’Olympique Lyonnais se rend dans le Nord ce soir pour affronter le RC Lens à Félix Bollaert. Un RC Lens dont le bilan à domicile est plus qu’honorable depuis le début de saison : une victoire et deux nuls (Auxerre, Rennes et Lille). Mais, malgré un début de championnat encourageant – 2 victoires lors des 3 premiers matchs -, les hommes du président Gervais Martel n’ont plus gagné en championnat depuis la 3ème journée et un déplacement à Grenoble fin août (1-2). Seule éclaircie au tableau : la qualification à Montpellier en 16èmes de finale de Coupe de la Ligue (3-4) est venue redonner un peu de confiance aux hommes de Jean-Guy Wallemme.

Sur une dynamique impressionnante, autant en Ligue 1 qu’en Ligue des Champions (11 matchs sans défaite depuis le début de saison), les Lyonnais se montrent, néanmoins, un peu moins convaincants dans le jeu depuis la trêve internationale, comme face à Lorient (1-0), la Fiorentina (1-0), le Paris Saint Germain (1-1) ou encore face à Toulouse la semaine dernière (2-1), où les hommes de Claude Puel ont connu de grandes difficultés en première mi-temps, avant de faire la différence en seconde période.

A Lens, Claude Puel devra, encore une fois, jongler avec une cascade de blessures. Si l’attaque sera une nouvelle fois grandement décimée par les forfaits de Lisandro (œdème à l’adducteur droit) et Delgado (décollement de l’aponévrose de l’adducteur), la défense n’est pas en reste puisque Bodmer (suspendu), Cleber (luxation de l’épaule avec arrachement osseux) et Boumsong (tendinite à l’insertion des adducteurs) ne pourront pas tenir leur place à Félix-Bollaert. Si on y ajoute le forfait de Jean II Makoun, parti au Cameroun assister aux obsèques de son père, Claude Puel n’aura pas besoin de trop se creuser la tête pour constituer son équipe titulaire. Seule bonne nouvelle au tableau : Michel Bastos, victime d’un choc à la cheville contre la Fiorentina en Ligue des Champions, fait son retour dans le groupe lyonnais.

Côté Lensois, c’est un peu la fête à la grimace. Auteur d’un début de saison difficile, illustré par un naufrage collectif au Mans la semaine dernière (0-3), les Sang et Or peinent pour leur retour en Ligue 1. Une tâche d’autant plus ardue pour les Lyonnais, que les joueurs de Jean Guy Wallemme auront besoin de prendre des points ce soir à Bollaert, alors que se profile à l’horizon un mois d’octobre dantesque (réceptions de Lyon et Toulouse, et déplacements à Monaco et Paris). Alors que « l’union sacrée » vient d’être décréter du côté de la Gaillette, les Lensois vendront chèrement leur peau face à des Lyonnais, toujours invaincus en championnat. L’OL devra se méfier, et n’avoir pour ambition que de rester invaincu pour la 12ème fois de suite cette saison.
Sur le même thème