masculins / OL - Rennes J-1

Rester maitre chez soi!

Publié le 11 avril 2008 à 17:24 par R.B

Maitre de son destin, l’OL vise évidemment les 3 points après l’accroc marseillais. Cris et Benzema reviennent dans un groupe privé malheureusement de Toulalan. Quant aux Bretons, l’ambition sera de gommer la défaite contre Bordeaux pour rester dans la course à l’Europe…

Avant de disputer son 33ème match de championnat la saison dernière, l’OL avait été sacré champion de France dans un hôtel du côté d’Auxerre. Les 6 points d’écart actuels avec le dauphin bordelais ne permettent pas, évidemment, le même scénario. Les flonflons attendront quelques journées encore, en souhaitant que le suspense ne se prolonge pas trop.

« Inutile de faire des calculs pour l’instant, nous sommes mathématiquement trop loin du titre. Concentrons-nous prioritairement sur nos matchs… ». Alain Perrin n’est plus au Stade Vélodrome où son équipe, pour plusieurs raisons, a laissé quelques plumes dont celle du remarquable et indispensable ancien canari Toulalan. Une absence compensée, on l’espère, par les retours des tout autant indispensables Cris et Benzema. En ajoutant la présence de Fred, remis sur pied plus vite que prévu et celle, a-t-on envie de dire, d’un Hatem Ben Arfa retrouvé. Le génial gaucher a marqué des points contre l’OM. Dans de telles dispositions, il est incontestablement un plus et pourrait retrouver une place de titulaire. Restera à choisir l’intérimaire en milieu de terrain pour suppléer « La Toule ». En pariant sur un retour de Källström, nous ne prenons pas beaucoup de risques. Restera aussi à choisir entre Réveillère et Clerc; Squillaci et Boumsong.

Les Bretons de Rennes arrivent donc à Gerland. Bordeaux les a stoppés le week-end dernier dans leur bel élan de 6 matchs sans défaite (4 victoires et 2 nuls). Une série qui les a remis dans la course au ticket européen. « Cette équipe a des joueurs de qualité. Elle possède aussi des garçons atypiques comme Leroy et Wiltord». Un Jérôme Leroy qu’Alain Perrin a eu sous ses ordres à Sochaux. Le Stade Rennais a globalement bien voyagé cette saison (5 victoires et 6 nuls). Et le défenseur Mensah se souvient certainement qu’il est reparti de Gerland avec une victoire et un nul lors de ses deux dernières visites.

« Ce sera difficile. Mais, en jouant avant Bordeaux, nous devons mettre la pression sur les Girondins. A Marseille, on a perdu logiquement en ayant eu du mal à entrer dans le match. Face à Rennes, on joue chez nous. Faisons le nécessaire pour nous imposer… ». Cris a énormément manqué dimanche dernier. Sa présence est le garant d’un état d’esprit idoine pour faire le maximum pendant 90 minutes.

A ce jour, si Bordeaux ne chute pas avant, il manque 12 points, en tenant du goal average favorable, aux Lyonnais pour enlever ce 7ème titre de rang. Les 3 succès à domicile lors des 3 réceptions feraient la plus grande partie du chemin. Cela commence samedi après-midi… en restant maitre chez soi.
Sur le même thème