masculins / OL 1 - Dynamo Kiev 0

Résultats de la soirée de mercredi

Publié le 02 novembre 2006 à 11:25 par BV

Il n’y a donc plus qu’une seule équipe capable de faire le grand chelem en remportant tous les matchs de son groupe. Pour le plus grand plaisir des supporters rhodaniens, cette équipe c’est l’Olympique Lyonnais.

Dans le groupe F, Manchester United s’est en effet incliné sur la pelouse du FC Copenhague 1 but à 0. Les Mancuniens n’ont pourtant pas perdu toute chance de qualification. Il leur « suffira » de ramener une victoire de Celtic Park, l’antre du Celtic, pour valider leur billet pour les huitièmes de finale. La lutte pour la qualification risque d’être serrée car aucune équipe n’est pour l’heure éliminée. Dans l’autre rencontre de ce groupe F, le Benfica Lisbonne est en effet aisément venu à bout du Celtic 3 buts à 0. Les Reds conservent 3 points d’avance sur les Ecossais et 5 sur un duo composé des Portugais et des Danois.

Le Real Madrid a quant à lui dû patienter jusqu’à la 70e minute pour voir enfin se dessiner le succès tant espéré. Grâce à un but de Nicolita contre son camp, les joueurs de Fabio Capello obtiennent leur qualification dès leur 4e match de poule. Ils peuvent désormais se concentrer sur la lutte qui les opposera à l’ Olympique Lyonnais pour la première place du groupe. Le Dynamo Kiev et le Steaua Bucarest se disputeront la troisième place qualificative pour la coupe de l’UEFA.

A l’Emirates Stadium, Arsenal s’est singulièrement mis en difficulté en concédant un match nul 0 à 0 contre une équipe du CSKA Moscou qui, à l’instar de l’OL, n’a toujours pas encaissé le moindre but dans la compétition. Seule certitude de ce groupe : Hambourg, battu sur sa pelouse par le FC Porto 3 buts à 1 est éliminé. En tête avec 1 point d’avance sur ses deux poursuivants, le CSKA Moscou n’aura besoin que d’un succès à domicile contre le FC Porto pour voir l’Europe en février.

Dans le groupe H, Lille a manqué une formidable opportunité de faire un, immense, pas vers les huitièmes de finale en s’inclinant 1 but à 0 contre l’ AEK Athènes. Handicapés par l’expulsion précoce de Tavlaridis, les Lillois ont craqué à un quart d’heure de la fin. Leurs chances de se qualifier pour la première fois de leur histoire pour les phases finales demeurent toutefois bien réelles. Une victoire à Bollaert contre Anderlecht conjuguée à tout autre résultat qu’un succès d’Athènes contre le Milan AC leur permettrait de rejoindre les 15 autres meilleures formations du Vieux Continent. Dans le même temps, le Milan AC a aisément pris la mesure d’Anderlecht 4 buts à 1 grâce à un triplé de Kaka et le tout premier but en Ligue des Champions de Gilardino.

Groupe E :
Lyon – Dynamo Kiev : 1 – 0
Real Madrid – Steaua Bucarest : 1 – 0

Groupe F :
FC Copenhague – Manchester United : 1 -0
Benfica – Celtic Glasgow : 3 – 0

Groupe G :
Arsenal – CSKA Moscou : 0 – 0
Hambourg – FC Porto : 1 – 3

Groupe H :
AEK Athènes – Lille : 1 – 0
AC Milan – Anderlecht : 4 – 1