masculins / VAFC - OL J-1

Retour à l’ordinaire… essentiel

Publié le 28 janvier 2011 à 19:01 par R.B

Après l’élimination en Coupe de France, synonyme de déception et de coup d’arrêt, l’OL repart en campagne dans le championnat en sachant ce qu’il doit faire pour garder toutes ses ambitions…

Les coupes nationales envolées ; les rendez-vous face au Real Madrid fin février et mi mars, le championnat va occuper l’esprit olympien pendant 3 semaines. Et pas question d’y penser à moitié à ses matchs de championnat ! Les rêves de titre pour la saison 2010-2011 passent essentiellement par cette longue course de 38 journées ; la LDC étant la cerise sur un potentiel gâteau. Les Lyonnais vont donc devoir « s’y filer » autrement que dimanche soir à Nice… pour prolonger la série d’invincibilité (13 matchs de rang)… pour s’imposer.

Il faut rester au contact, voire grappiller des points afin d’être présent lors du dernier sprint final…

Dans le Nord, les coéquipiers de Cris vont tomber sur des gaillards mal en points privés de quelques partenaires importants (Cohade, Mater…). « C’est le tournant de la saison… ». Les propos (l’Equipe du 28 janvier) du président du VAFC sont clairs en ce qui concerne les prochains matchs à venir de son club. « Nous devons être à 200%... nous devons avoir plus d’envie… ». Ceux du défenseur Schmitz (Site du club) le sont tout autant. Cette équipe nordiste ne possède en effet qu’un seul point d’avance sur la zone rouge. Pas question de lambiner pour se mettre à l’abri. Elle comptera notamment sur son buteur Pujol, 7 buts inscrits en 19 frappes cadrées. On connait aussi les qualités de Danic (6 buts), Penneteau, Bisevac…

Les coéquipiers de Penneteau ne doivent pas lambiner, mais les partenaires de Lloris n’ont pas les moyens comptables de musarder sur la route d’un éventuel titre. Inutile de revenir sur les 4 points d’avance du leader lillois, sur la présence à hauteur des Rennais, des Parisiens ou sur celle légèrement derrière des Phocéens. Inutile de rappeler que l’OL ira bientôt à Lille… Ce championnat est loin d’avoir livré son verdict final, mais attention aux points perdus en chemin. « Il faut rester au contact, voire grappiller des points afin d’être présent lors du dernier sprint final… ». C’est le credo de Claude Puel depuis plusieurs semaines.

A Valenciennes, mis à part Lovren, suspendu, et Ederson, en reprise, l’entraineur lyonnais aura vraiment le choix pour constituer son onze de départ. Mais, va-t-il changer l’équipe qui a démarré à Nice au-delà du remplacement de Lovren par Diakhaté ? Pas évident avec un seul match par semaine et ce besoin d’effacer, une forme de nouvelle chance accordée,  les insuffisances individuelles et collectives du week-end dernier.

Ce déplacement au Stade Nungesser n’est certainement pas le plus fun de la saison mais il met, comme chaque autre match, trois points en jeu. Autant les avoir en poche avant de regarder ce qu’auront fait les autres prétendants lors de cette 21ème journée…

Sur le même thème