masculins / Peace Cup

Retour sur le match contre Once Caldas

Publié le 16 juillet 2005 à 05:49 par R.B

[IMG6254L]De l'avis unanime des Lyonnais, le match contre les Colombiens de <b>Caldas Once</b> a montré les progrès de leur groupe après à peine 3 semaines de préparation et 2 matchs amicaux.<br> <b>Que retenir</b>? C'est le tour d'horizon de Richard à Busan, au lendemain de cette première rencontre...

De l'avis unanime des Lyonnais, le match contre les Colombiens de Caldas Once a montré les progrès de leur groupe après à peine 3 semaines de préparation et 2 matchs amicaux. "Nous avons toujours du mal à entrer dans la partie, mais ensuite cela va mieux... c'était un bon match de football avec du rythme". Gerard Houllier était globalement satisfait. Un coach qui a fait une analyse assez détaillée de ce qu'il avait vu, s'exprimant sur le collectif... et aussi sur les joueurs individuellement.



Que retenir? Ce match n'a rien eu d'amical avec beaucoup d'intensité et d'engagement. Les contacts ont été parfois du genre rude! Il a manque un doigt de réalisme a Wiltord, Essien et surtout Nilmar pour ajouter au moins un but à celui marqué de la tête par Diarra. Le Malien est déjà omniprésent au milieu de terrain. "L'animal" est devenu "un boss"! Benoit Pedretti a fait une bonne entrée en seconde période, comme l'a indiqué Gerard Houllier. Il a cherché à jouer juste: jeu court, jeu long, déviations, récupérations et même une frappe sur coup franc. Derrière Cris n'avait pas envie de rigoler au point de récolter un carton jaune. Au petit déjeuner ce samedi matin, il disait que les Brésiliens n'appréciaient pas trop les Colombiens comme d'ailleurs les Argentins, les Uruguayens... "Nous, on parle Portugais et eux l'Espagnol...". A ses cotes, Caçapa a été intransigeant avec cette impression de facilité qui le caractérise sur certaines actions. Il a pris un coup sur le genou, heureusement sans gravité. Coupet a été sollicité par les Colombiens. Un match conclu par un arrêt décisif dans le temps additionnel. "Ces Colombiens, ils ont un jeu énervant, hautain avec leur technique. On n'a rien lâché...". Enfin, on a revu aussi l'efficacité du jeu lyonnais sur les côtés.



En ce qui concerne Carew, il faut qu'il s'adapte et certainement que ses partenaires s'adaptent à lui. "Il a été mieux lorsqu'il a décroché..." dira Gérard Houllier après la rencontre. Il n'a jamais vraiment été servi dans sa course pour juger de sa vitesse. Quant à son jeu de tête, il dépend aussi de la précision des centres. Tout ceci est une question de réglages. En revanche, il n'est pas maladroit balle au pied. Pour Nilmar, il est simplement regrettable qu'il n'ait pas concrétisé le centre caviar de Réveillère à la 89ème minute de jeu. Dommage, le Brésilien, qui n'a plus marqué depuis début janvier en Coupe de France contre Viry, a montré ses qualités de vivacité, notamment dans ses prises de balle.



Un premier match dans cette Peace Cup joué dans des conditions très difficiles avec l'humidité, la pollution, la fatigue du voyage, le décalage horaire. Un premier match qui a laissé Eric Abidal sur le carreau avec une fracture du 5ème métatarse du pied gauche. "Je vais rentrer en France lundi soir et après je suis en vacances pour un mois...". En prenant son petit déjeuner quelques heures après sa blessure, Eric avait toujours sa verve habituelle. Son absence risque en revanche de moins faire sourire le reste du groupe tellement il a pris de l'importance dans le jeu olympien. Comme il le dit souvent « c'est le football ».



L'OL et Once Caldas ayant partagé les points pendant que le PSV battait Seongnam 2 à 1, la deuxième journée de la poule A donnera une bonne indication des chances de qualification ou non pour la finale des coéquipiers de Caçapa. Gérard Houllier fera des changements comme il l'a déjà indiqué vendredi soir en plus des remplacements d'Abidal, blessé, et d'Essien, suspendu. Ce samedi matin, les joueurs étaient au repos; ils s'entraîneront à côté du stade de Busan vers 17h. Notons que vendredi après la rencontre, les joueurs, qui n'avaient pas ou peu joué, ont eu droit à une séance d'entraînement sur la pelouse.





RB à Busan