masculins / Bilan saison

Rétro : Bilan de Février

Publié le 05 juin 2012 à 10:00 par NF

Ce mois sera rythmé par le quotidien du championnat, la coupe de France contre Bordeaux et la première manche en Ligue des Champions… Il sera ponctué en apothéose avec le choc des capitales…

 

Direction Marseille et le stade Vélodrome pour l’Olympico. Au bout de trente minutes, l’OM mène 2-0. Mais les joueurs de Rémi Garde se ressaisissent  et parviennent à revenir à la marque avant la pause (2-2). Avec un Steve Mandanda en état de grâce, le duel olympique ne donne pas de vainqueur et les deux formations laissent le leader Paris-SG s’envoler en tête du classement…

Un froid glacial s’abat sur Lyon. Moins 12 degrés est affiché au thermomètre. Le huitième de finale de coupe de France contre Bordeaux, prévu initialement à 21 heures, est avancé à 16 heures. La température descend un peu plus quand Jussie ouvre le score à Gerland. Mais comme très souvent cette saison - l’OL mené - l’OL revient à la marque quelques minutes après. Le score ne bougeait plus et c’est en prolongation que Gomis et Briand offrent la qualification pour les quarts de finale de la Vieille Dame.

En championnat, les Lyonnais accueillent une autre bête noire, le Stade Malherbe de Caen. Dès le quart d’heure de jeu, Caen ouvre la marque. Les coéquipiers d’Hugo Lloris ne parviennent pas à trouver la clef du coffre fort Caennais. Les adversaires en profitent pour ajouter un second but d’un superbe lob de Livio Nabab. Lisandro, une nouvelle fois, réduit la marque sur pénalty (1-2). C’est la deuxième défaite, à domicile, en championnat cette saison.

Après le miracle de Zagreb, l’OL affronte l’Apoël Nicosie, le Petit Poucet de l’épreuve. Un adversaire que tous les autres clubs européens souhaitaient jouer… Les Chypriotes sont regroupés en défense et malgré une large possession de balle des Olympiens, Lyon s’impose sur la plus petite des marges sur un but d’Alexandre Lacazette (1-0)…



Dix jours après s’être qualifié aux dépens des Bordelais, l’Olympique Lyonnais se rend en Gironde, cette fois-ci pour le compte du championnat. Les joueurs de Rémi Garde sont incapables de se procurer la moindre occasion et s’inclinent contre un adversaire solidaire et motivé (1-0)…

La capitale de la France contre la capitale Gaules ! Voila, l’affiche qui attend les quarante milles spectateurs au stade de Gerland. Une fois de plus, l’OL concède l’ouverture du score… Mais, en l’espace de six minutes les Gones reprennent l’avantage en scorant par trois fois… Les deux équipes se rendent coup pour coup. Alors que Lyon mène 4-3 à la 94ème minute, les Parisiens égalisent par l’intermédiaire de Guillaume Hoarau... Des maux qui se répètent…

L’Olympique Lyonnais confirme que c’est une équipe de coupe. Toujours en lice dans les deux coupes nationales, il est en ballotage favorable pour poursuivre son aventure européenne… En revanche, en championnat, l’OL accuse des mauvaises performances qui l’éloignent un peu plus du  podium…

Sur le même thème