feminines / #VFLWOL

Retrouvailles avec Lara Dickenmann et Elise Bussaglia

Publié le 24 mai 2016 à 13:20 par OT

Les deux anciennes joueuses de l’OL féminin évoluent à Wolfsbourg depuis le début de saison. Retour sur leur parcours lyonnais.

DICKENMANN A MARQUÉ L’HISTOIRE DE L’OL

Quand on évoque de nom de Lara Dickenmann à Lyon, beaucoup de souvenirs et d’émotion traversent les pensées. La Suissesse était arrivée à l’OL féminin en cours de saison 2008-2009, après avoir terminé ses études aux Étas-Unis. Sa gentillesse, son humilité, et son talent avaient permis à la blonde de vite s’intégrer dans le collectif lyonnais.

C’est lors de la saison 2010-2011 que Lara Dickenmann s’est vraiment révélée, en se montrant prépondérante dans l’obtention de la première Ligue des Champions : une frappe libératrice en quart de finale retour face à Zvezda à Gerland (1-0), et un autre but d’anthologie pour sceller le succès lyonnais face à Potsdam en finale (2-0).

L’arrêt de carrière de Sonia Bompastor et l’arrivée de Megan Rapinoe avaient ensuite fait reculer la Suissesse au poste de latérale. Cela ne l’empêchera pas d’être performante jusqu’à la fin de sa carrière à l’OL avec ce bilan : 7 saisons, 186 matchs disputés, 76 buts inscrits, 7 titres de Championne de France, 4 Coupes de France, 2 Ligues des Champions.




PASSAGE EN DEMI-TEINTE DE BUSSAGLIA

Arrivée à l’OL lors de la saison 2012-2013 pour compenser le départ de Shirley Cruz, l’internationale française a au du mal à se faire une place de titulaire. D’abord handicapée par les blessures, la milieu de terrain axiale a dû faire face à la concurrence d’Amandine Henry, Louisa Necib, et Camille Abily. Bilan : 3 saisons, 70 matchs, 12 buts, 3 titres de Championne de France, 3 Coupes de France.

Sur le même thème