masculins / Metz - OL J-1

Réussir l'étape messine

Publié le 14 septembre 2007 à 19:01 par R.B

Une nouvelle série de 6 matchs débute en Lorraine pour le sextuple champion de France. L’OL va consacrer son temps à l’hexagone, mais aussi au continent. Les choses très sérieuses commencent… Autant le faire par un succès chez la lanterne rouge…

Qui s’en plaindrait à l’Olympique Lyonnais, à cette période de l’année, c’est toujours la même histoire depuis maintenant 8 saisons. Les cadences s’accélèrent en passant du championnat à la Champions League ; les joueurs changent de tenues avec les mêmes obligations de résultats ; les adversaires européens sont souvent d’un tout autre niveau ; les matchs continentaux offrent plus d’intensité, d’engagement, de qualité. Si en changeant de compétitions, l’OL a eu des difficultés à tout gérer correctement lors des 3 premières aventures (de 2000-2001 à 2002-2003), les 4 suivantes l’ont été de façon superbe. Qu’en sera-t-il cette fois ci ? Le temps le dira, mais affirmer d’emblée que l’Histoire se répétera… serait peut-être faire preuve d’arrogance.

Cette série de 6 matchs en 3 semaines débute donc par le championnat et un voyage chez une lanterne rouge en mal de points et de buts. Metz a retrouvé la L1 cet été sans étoffer réellement son collectif. Plus petit budget de l’élite française derrière Lorient, les Grenats savaient qu’ils allaient souffrir… ils sont servis au-delà de leurs craintes ! Bien sûr les défaites n’ont jamais été vraiment catastrophiques ; évidemment, tous les propos parlent d’amélioration dans le jeu après une période logique de rodage. Mais objectivement, les partenaires de Marichez faisaient partie des candidats à la relégation. Leur départ, 2 points en 7 matchs, corroborant les prévisions. Sans oublier que ce groupe a été victime de son lot de malchance avec les blessures d'éléments importants comme Gygax, Barbosa... "L'esprit du groupe est sain. Les joueurs ont envie de se battre ensemble... J'ai confiance malgré ce mauvais départ...". Les propos du président Carlo Molinari (Site du club) sont rassurants.

L’OL a repris un parcours de champion en signant, dans la douleur, 3 victoires de rang. C’est bon pour le compteur points ; c’est bon pour le moral. Personne ne comprendrait que les coéquipiers de Juninho restent en rade sur les bords d’une Moselle remontée. Tout est loin d’être parfait dans le jeu, mais la courbe qualité prend les formes du progrès. Reste à améliorer notamment cette force collective défensive trop souvent bafouée ; reste à certaines individualités de retrouver leurs véritables sensations…

[IMG36499#R]Il y a malheureusement toujours des absences préjudiciables. Quant à Cleber Anderson, Hatem Ben Arfa, ils manquent de compétition pour apporter immédiatement tout leur savoir faire. Alain Perrin peut-il passer de la Lorraine à la Catalogne avec le même onze de départ en sachant que certains internationaux ont déjà pas mal bourlingués ces derniers temps ? Cela semble improbable. Remarquez, les Coqs Français ne se sont pas trop usé les ergots ! En parlant de Bleu, Karim Benzema tentera de poursuivre sa série de buts. Il en est désormais à 4 matchs de suite avec un but inscrit. Et s’il n’a jamais encore marqué face aux Lorrains, il doit se souvenir qu’il a débuté sa carrière en L1 un 15 janvier 2005 face aux Mosellans… avec une passe décisive pour Bryan Bergougnoux 11 minutes seulement après son entrée en jeu.

Dans le sillage de Karim, Juninho peut aussi montrer qu’il a retrouvé plaisir et talent. Il ne lui reste plus qu’à ouvrir son compteur but personnel. Le FC Metz, un adversaire qu’il apprécie puisqu’il a déjà marqué 3 buts dont 2 coups francs et délivré 4 passes décisives face à cette formation. En Moselle, l’OL est certes uniquement de passage en direction de routes plus compliquées, plus alléchantes… mais cette étape, pas question de la manquer.
Sur le même thème