masculins / OL Féminin

Revoir sa copie d'urgence

Publié le 07 mars 2006 à 14:14 par PC avec MG

A la Plaine des Jeux de Gerland, Caluire bat OL3 FÉMININ 4-2 (1-0)

Caluire a réussi un joli coup. Formation de milieu de tableau et au jeu volontaire mais sans génie, les banlieusardes ont exploité avec force et intelligence les absences coupables et bien regrettables d’un groupe de réservistes totalement bouleversé mais pourtant comportant sur le papier des noms de joueuses capées. C’est elles qui ont failli. Car l’envie est venue de la jeunesse qui pourtant attendant que l’expérience de ses aînées la guide vers une certaine vérité. La seule vérité qui s’est exprimée, est celle clamée haut et fort par des visiteuses : la hargne et l’envie au quelle s’est ajoutée une réussite insolente. Et ce ne sont pas les « pauvres » et bien tardifs éclairs gagnant de Cécilia Josserand et Chloé Morel qui consoleront de ce gâchis de compétence.

Abordant la rencontre peut-être avec un peu trop de suffisance, oubliant qu’un derby n’est jamais un match ordinaire, les Lyonnaises ont dû s’incliner dès la 10e minute. Détentrices essentielles du ballon, elles ont bégayé leurs actions, manqué leurs enchaînements et très vite douté. Un avantage dont les caluirardes, malignes, ont vite tiré parti. Et les frappes de Ruzza ou le face à face de Miroui ont donné la gardienne gagnante.
Le score allait encore enflé dès l’entame de la seconde période, sur un coup France de Maurizo bien mal négocié par Alicia Allemoz pas au bout de ses malheurs. Il fallut ce 3e but encaissé sur un corner mal renvoyé (65e), pour retrouver enfin quelques couleurs. Cécilia Josserand s’en allait seule au but débloquer le compteur lyonnais. L’envie impulsée par les jeunes trouvait enfin une réponse des aînées. Mais le vers était dans le fruit et la réussite 100 % caluirarde. Ainsi, une mauvaise sortie d’Allemoz, un lob et un petit coup de vent portait le score à 4-1. Et ce n’est pas le magnifique coup franc de Chloé Morel ramenant le score à 4-2 qui changea grand chose. Il n’a fait qu’aviver des regrets.

Les jeunes filles qui constituent ce groupe en formation devront relever la tête, intégrer les quatre défaites encaissées de rang dans le bagage de l’apprentissage, accepter de figurer à 7 points du leader Saint-Etienne.
Mais à n’en pas douter, l’esprit manifesté par les cadres mérite une sérieuse remise en question. Une chute, même lourde, n’est pas une fin à condition de comprendre pourquoi il y a eu faux pas.

A la Plaine des Jeux de Gerland, Caluire bat OL3 FÉMININ 4-2 (1-0)
Buts pour OL3 : Cécilia Josserand (55e), Chloé Morel (80e).
Buts pour Caluire : Stéphane Sciberras , Jennifer Maurizo, , Imen Najar, Sonya Achraf.
Le groupe : Alicia Allemoz – Marie Bolatre, Julia Manzikian, Coralie Jousselme, Marlène Legal, Ophélie Naquin, Chloé Morel, Claudia Ruzza, Habla Babasaïs, Cécilia Josserand, Sarah Gahazi, Lydia Miraoui, Kim Giraud-Bonne, et Charlène Sasso.
Sur le même thème