masculins / PSV - OL J-1

Revue de presse

Publié le 20 février 2006 à 14:00 par SC

La presse ce matin ne tarde pas à parler de ce match face à Eindhoven. L’Equipe et le Progrès de Lyon titrent sur l’OL en Une.

Le quotidien sportif écrit : « LYON SEDUIT L’EUROPE. » suit une photo de Wiltord en plein envol au dessus de l’espagnol Pavon. L’obstacle madrilène est franchi ce qui a permis, souligne notre confrère, à Lyon de prendre progressivement du poids et de la hauteur sur la scène européenne.
Et Lyon est à l’honneur en page 2 et 3. L’Olympique Lyonnais : « Adoubé par le gotha. » en effet les autre huitième-finalistes répondent oui en majorité à la question suivante : « Lyon peut-il remporter la Ligue des Champions ? » Un florilège : pour Mancini, l’entraîneur de l’Inter Milan : »Lyon est l’équipe européenne la plus redoutable avec Barcelone et Chelsea. »
Pour Rijkaard, l’entraîneur de Barcelone : « Lyon est devenu une grande équipe. » Pour Ancelotti, l’entraîneur du Milan AC : « Je pense que le point faible de l’OL peut être son manque d’expérience à ce niveau de la compétition. »
Ensuite dans le dossier est développé l’OL dans le championnat, l’OL dans le cœur des français, l’OL dans l’histoire du football hexagonal, l’OL en Europe, l’objectif le Stade de France le 17 mai prochain.

Le Progrès : « AULAS ET L’OL A L’HEURE DES GRANDS ENJEUX. »
Les grands enjeux développés par le président de l’OL dans une longue interview : Eindhoven, la Bourse, l’avenir, les finances, le futur Grand Stade.
Dans cet entretien cette phrase de Jean-Michel Aulas : « J’ai en tête la date du 17 mai, c’est une opportunité historique. » Il fait taire les rumeurs de transferts concernant Cris ou Diarra : « J’ai rencontré Mr Galiani vice président du Milan AC. Il m’a certifié qu’il ne s’était pas intéressé ni à Cris ni à Diarra. »
[IMG40143#R]
Enfin le nouveau Stade est abordé. Le Site du Puisoz à Vénissieux tiendrait la corde pour accueillir un stade de 60 000 places estimé à 310 000 millions d’euros. Une enceinte financée par des fonds totalement privés, un stade qui ne coûterait rien aux contribuables insiste Jean-Michel Aulas.
Il termine cette intervention par cette phrase choc : « Si je n’ai pas la possibilité de construire un nouveau stade, je m’en irai. Car cela ne m’intéresse pas si je ne peux pas faire progresser le club. »

Dans les brèves du quotidien local cette inquiétude qui concerne l’arbitre de la rencontre de demain un certain Mr Vassaras, grec d’origine, qui avait arbitré le match OL/AJAX d’il y a 4 ans et qui avait refusé un but valable à Anderson, rappelle Marino Faccioli (directeur administratif de l’OL)


[IMG40142#L]Enfin Aujourd’hui en France, fait un tour des projets de nouveau Stade en France, 8 devraient surgir au début de la prochaine décennie comme celui de Lyon pas avant 2011.

Le journal, n’oublie pas l’actualité de la semaine et le déplacement européen et s’interroge : « Si Lyon avait éliminé le PSV, Gérard Houllier serait-il aujourd’hui l’entraîneur de l’OL ? » La réponse du quotidien est négative et il développe : « A l’annonce du départ de Paul Le Guen, Jean Michel Aulas frustré de cette élimination a souhaité comme remplaçant un homme doté d’un palmarès européen et d’une solide réputation auprès des dirigeants européens. »
Sur le même thème