masculins / OL - PSV Eindhoven

Revue de presse

Publié le 08 mars 2006 à 11:00 par SC

Revue de presse à quelques heures de la rencontre entre l'OL et le PSV

Petite surprise il n’y a que l’Equipe qui met un grand titre à la Une sur l’Olympique Lyonnais : « EN POSITION DE FORCE » illustré par une photo de lyonnais. Malouda semble indiquer le chemin à suivre pour aller en quart de finale. Lyon a donc maintenant les Cartes en main souligne le quotidien pour passer ce tour mais précise notre confrère : « Il faut finir le travail. » Alors Malouda de dire : « Le plus dur commence. » A la question, dans 91% des cas en C1 une équipe qui l’emporte 1 à 0 à l’extérieur se qualifie ? La réponse de l’international freine quelque peu cette statistique : « Je m’en méfie un peu, ce match ne sera pas une partie de plaisir alors qu’on n’en est qu’à la mi-temps. Les Néerlandais ne sont pas venus à Lyon la fleur au fusil, mais pour se qualifier. »


Aujourd’hui en France :

[IMG40225#L]LYON UN TRAVAIL A FINIR c’est la phrase qui revient dans de nombreux journaux et c’est donc le titre de la page des sports d’Aujourd’hui en France. Suit un long entretien de Sylvain Wiltord, c’est si rare qu’il faut en parler. Même si l’ancien d’Arsenal fait part de sa solitude sur le plan privé estimant qu’il n’est pas encore un homme heureux. Wiltord parle bien sûr du match : « Il ne faut pas être faussement modeste : on a quand même frappé un grand coup là-bas. »


L’Equipe et son dessin :

Un brin d’humour signé HUGOS, le président de la Ligue de football est croqué, il ne semble pas se remettre du match PSG-OM, il est dégoulinant. Il appelle Jean-Michel Aulas pour savoir si le PSV envoie bien son équipe Une…


Le Progrès :

[IMG40226#R]Dans le quotidien local une double page : l’avant match est analysé, comment va se dérouler la partie. Pour Gérard Houllier : « Un match ouvert » Pour Fleury Di Nallo : « l’OL va le faire ». Ensuite l’analyse de nos confrères, Jean François Gomez précise que le PSV n’a pas marqué à l’extérieur en Europe cette saison. Antoine Osana se fait l’écho des craintes de Grégory Coupet qui se méfie de l’opposition néerlandaise et notamment des coups de pied arrêtés.

On terminera cette revue de presse par l’Edito de l’Equipe, qui voit avec l’Olympique lyonnais le rayon de soleil du football français où règne actuellement une certaine cacophonie. Quelques extraits : "la sérénité lyonnaise a quelque chose de reposant, de rassurant.’’ Ces quelques mots pour conclure sur la possible qualification, l’Equipe parle sans détour et rend hommage au travail fait à l’OL : « Il n’y a certes pas de vérité sportive mais Lyon a une certitude : le sérieux finit toujours par payer. C’est bien ce qui fait toute la différence entre Lyon et les autres. »
Sur le même thème