masculins / OL - Barcelone

Revue de presse

Publié le 24 février 2009 à 10:55 par SC

Petit tour d'horizon dans la presse de ce mardi matin

[IMG41308#L]

L’EQUIPE,
TITANESQUE ! Ce titre barre la Une, ensuite 5 pages se succèdent dans le quotidien pour ne parler que de ce match.
« Lyon face au géant, » dans son article Vincent Duluc se fait l’écho de la France du football avec cette interrogation : «  Lyon va-t-il traverser la Ligue des champions jusqu’au bout du printemps et si il est à la veille du grand exploit ? »
Vincent Duluc termine sa prose par cette réflexion : « les Lyonnais savent que le match qui s’avance ne laisse pas de place pour l’admiration. Seulement pour le défi. »
Ensuite, des articles se succèdent sur Messi, le meilleur joueur du monde, sur la recette de l’exploit. Robert Pires détaillent leur stratégie comme par exemple prendre Messi très haut et l’empêcher de se retourner. Enfin ce dossier de l’Equipe se termine par les 10 joueurs de légende qui ont fait le Barça de Zamora en 1922 à Ronaldinho en 2008.


DAUPHINE
« Choc à Gerland, » le titre de ce quotidien qui introduit quatre pages consacrées à l’évènement. « Les Lyonnais ont deux matches pour relever ce défi immense, le plus grand certainement de leur histoire européenne. La première manche, ce soir à Gerland, sera décisive. » Et de dire : « Les Lyonnais sont au pied de leur immense montagne. Leur Everest à eux s'appelle le FC Barcelone. »

[IMG41305#L]

LE PROGRES
A pour l’évènement transformé sa Une et le supplément de huit pages enveloppe carrément le journal.
BENZEMA prend toute la première page avec ce titre pour illustrer sa photo : « OL-Barça : le grand frisson, »
« Même pas peur ! » c’est le message que les joueurs lyonnais ont du se transmettre avant le choc.
Et puis le duel pour ce journal : c’est Juninho le maestro face à Messi l’enchanteur.
Vous ne pouvez pas ne pas vous arrêter sur les photos des supporters dans le cadre de l’Opération Hissons nos couleurs. Des clichés pris au sommet du Mont Blanc, au sommet du Kilimanjaro, dans des maisons… le supplément se termine par les photos des deux équipes.

[IMG41310#L]

AUJOURD’HUI EN France
« Lyon défie ce soir l’ogre espagnol, » ou encore ce titre qui illustre une double page : « Les Lyonnais face à leur plus grand défi. » Notre confrère reprend une déclaration de Josep Gardiola si son équipe venait à être éliminer : « nous serons tristes mais cela n’empêchera personne de prendre son petit déjeuner, de manger à midi et le soir, et les enfants d’aller à l’école. »
On pourra lire un entretien de Luis Fernandez qui donne une petite chance à l’OL avec ce conseil : « ne pas les laisser organiser le jeu. »

[IMG41304#L]

France FOOTBALL
Deux titres ont retenu notre attention. « Du panache, encore, du panache, toujours du panache ! »
Et puis ce cri de révolte de Benzema : « Il y en a marre d’être sortis en huitièmes ! »

[IMG43527#L]

LE 10 SPORT
« On y croit ! » sept pages spéciales nous décrivent ce que sera ce match. Pochettino, l’entraineur de l’Espagnol Barcelone dernier vainqueur du Barça, explique comment il a fait pour battre cette équipe. « Il ne faut surtout pas laisser jouer Messi, Eto’o ou Xavi, sinon, tout devient compliqué. »

[IMG43526#L]

AUJOUD’HUI SPORT
« Ils croient tous au miracle ou même pas peur ou mangez la crème catalane! »
A lire un portrait de Messi de l’âge de 5 ans à maintenant 21 ans et oui il est jeune.

[IMG41447#L]

LIBERATION
« Lyon-Barça, la crainte d’une rouste, l’espoir d’un exploit. » Olivier Bertrand explique pourquoi ces deux clubs peuvent être vainqueur à l’issu des 90 minutes.
Pourquoi Barcelone ne peut être battu ? Car par exemple le potentiel offensif catalan est insondable.
Pourquoi Lyon va passer? L’OL n’a jamais perdu cette saison lorsque Juninho et Benzema étaient titulaires.

LA TRIBUNE
Ce journal y va aussi de son couplet : « l’Olympique Lyonnais à l’assaut de la montagne catalane. »

LE FIGARO
Ce quotidien lui s’interroge : « Lyon peut-il croire au miracle face à Barcelone ? »

[IMG42946#L]

LE MONDE
Le journal du soir s’intéresse à ce match en prenant un autre angle que ses confrères par le biais du centre de formation. « Au Barça la star c’est le centre de formation, » un article passionnant sur ce lieu.

Sur le même thème