masculins / OL - AJA

Revue de presse du jour

Publié le 05 mai 2010 à 11:09 par DC

L’OL affronte ce soir l’AJ Auxerre pour la 36° journée de Ligue 1. Un match capital pour l’Europe, que la presse relaye ce matin.

« Un duel comme au bon vieux temps » titre le Progrès. Le quotidien rappelle « que cela faisait sept ans que l’AJA n’était pas aussi bien classée au moment de se présenter à Gerland. » Pour Claude Puel, le constat est simple : « par rapport à nos objectifs, il est clair qu’il faut gagner devant Auxerre. » Le coach lyonnais ne vise ainsi qu’une seule priorité, la qualification « pour une onzième Ligue des Champions d’affilée. » Christian Lanier se rappelle alors du match aller, qui avait été une formalité pour l’OL, avec une victoire 3 buts à 0.

Jean II Makoun lui ne tergiverse pas, « on doit être en Ligue des Champions la saison prochaine. » Dans sa tête c’est clair, « que je sois sur le terrain ou pas, je veux aider l’équipe à remplir ses objectifs, et donc gagner. » Gagner, c’est également le leitmotiv de Jean Fernandez le coach auxerrois, pour qui cette rencontre est « comme une finale. » Pour autant, il présente ses objectifs sans prétention : « finir dans les cinq premiers, la sixième place constituerait une vraie déception. »

Dans l’Equipe, on retrouve une interview de l’ancien lyonnais Jérémy Berthod, qui « sort la tête de l’eau. » Après son départ des berges du Rhône, des voyages infructueux, et de nombreuses blessures, « il revient à Gerland avec de l’ambition. » Il rappelle ensuite que « des matches importants, j’en ai joué étant très jeune, donc je sais ce que c’est », en référence à sa période lyonnaise.

Le quotidien sportif rappelle ensuite que l’OL n’a qu’un objectif en tête : « finir sur le podium. » Avant que Claude Puel ne déclare : « on peut toujours spéculer sur le nombre de points qu’il nous faudrait pour accrocher une place sur le podium, mais on ne sait qu’une chose, l’important c’est de battre Auxerre. » Une détermination à toute épreuve pour le coach lyonnais, à l’image de son attaquant argentin, Lisandro Lopez, fou de joie après le but de Michel Bastos à Montpellier, synonyme de victoire pour l’OL.

De son côté le Parisien note que l’OL « veut faire un sans-faute. » Un objectif ambitieux pour les coéquipiers d’Ederson, absent sur blessure, qui leur assurerait la deuxième place du championnat. Cette deuxième place qui reste un « espoir un peu fou » pour Yves Leroy.

Et au quotidien de rappeler que « ça se bouscule pour la Champions League. » Ainsi, six équipes, de Marseille à Montpellier peuvent encore prétendre aujourd’hui à une place dans la compétition reine.

Enfin, France Soir se souvient du passage de Pedretti entre Rhône et Saône : « au bon souvenir de Pedretti. » Ce dernier lâche que « nous sommes les deniers capables d’empêcher Marseille d’être champion. » Avant de conclure « si l’AJA se qualifie directement pour la LDC la saison prochaine, cela facilitera le recrutement et incitera des joueurs à rester. »

Sur le même thème