masculins / Rennes - OL J-1

Romain Danzé : "On peut craindre un sursaut d'orgueil de l'OL"

Publié le 05 novembre 2010 à 14:00 par BV

Avez-vous regardé le match de l’OL à Lisbonne face à Benfica ? Et si oui, qu’en avez-vous pensé ?
Oui, je l’ai regardé. L’OL a été malmené par Benfica, qui est une grosse cylindrée européenne. Les Lyonnais ont eu un peu de mal à entrer dans le match. Quand on est mené 3 – 0 à la mi-temps, ce n’est pas évident de revenir en seconde période. Ils ont sauvé l’honneur, cela les a, à mon avis, rassurés avant leur venue à Rennes samedi.

Cela vous a-t-il donné des idées ?
On n’en a pas encore parlé entre nous. Ca va venir demain, avec l’analyse vidéo. Moi, j’ai regardé plus particulièrement le jeu de mon futur adversaire direct, Michel Bastos. Ce sera soit lui, soit Jérémy Pied, car je pense que Jimmy (Briand) jouera en pointe. D’un point de vue plus général, on connait l’OL. Cela fait plusieurs années que Claude Puel met en place les mêmes idées de jeu.

Quel regard portez-vous sur le début de saison de l’OL ?
C’est une atmosphère bizarre qui semble régner à Lyon avec pas mal de bruits en coulisse. Cette fébrilité se ressent forcément sur le terrain, on ne sent pas les joueurs totalement relâchés. Ils ont bien réagi mercredi à Lisbonne. On peut craindre un sursaut d’orgueil samedi. J’ai déjà joué contre l’OL, je peux vous assurer qu’il ne fait pas moins peur que les saisons précédentes. L’OL demeure une très grande équipe, un très grand club. Il y a tellement d’internationaux dans cette équipe, qu’il faut s’en méfier.

Quel souvenir gardez-vous de Jimmy Briand ?
Il a laissé un super souvenir à Rennes. Il a passé de nombreuses années au club, que ce soit au centre de formation et en équipe première. C’est un super mec dans le vestiaire, en plus d’être un très grand joueur, ce qu’il prouve cette saison en passant un nouveau cap avec l’OL. Ce qu’il connait aujourd’hui ne me surprend pas du tout. A Rennes, on sait parfaitement de quoi il est capable. Il n’a pas été international pour rien. On sait que c’est un grand joueur, qui se dépense énormément sur le terrain et peut, de plus, marquer beaucoup de buts.

En raison du report du match face à Marseille samedi dernier, vous allez passer deux semaines sans jouer. Ne craignez-vous pas de manquer de rythme ?
Non, pas du tout. On s’entraîne durement pour compenser le manque de temps de jeu. On était déçus de ne pas pouvoir jouer ce choc face à l’OM. C’était un match de gala, l’un de ces matches pour lesquels on joue au football.

Le Stade Rennais occupe le podium depuis le soir de la deuxième journée. Est-ce une place conforme au potentiel du groupe rennais ?
On sait que l’on a une bonne équipe mais on sait que l’on est sur le podium parce que pas mal de grosses cylindrées, comme l’OL, ne sont pas au rendez-vous. On y est à leur place. A mon avis, on a le niveau de la 5e ou 6e place, c’est l’objectif annoncé en début de saison : surtout, ne pas revivre ce que l’on a connu la saison dernière avec une 9e place qui constitua vraiment une grosse déception. Après notre élimination de la Coupe de la Ligue (à Guingamp 3 – 1), on n’a plus que le championnat à jouer. C’est une bonne chose parce que l’on a un effectif assez resserré en quantité.

On a la deuxième meilleure défense du championnat. On se concentre tous sur le replacement, sur le fait de demeurer bien en bloc.

Quelles sont les forces du Stade Rennais ?
C’est avant tout notre bloc défensif. On a la deuxième meilleure défense du championnat. On se concentre tous sur le replacement, sur le fait de demeurer bien en bloc. Mais on n’oublie pas nos aspirations offensives, avec un jeu de passes intéressant et des attaquants de haut niveau. Samedi, on devra faire sans Kader Mangane, notre capitaine, notre tour de contrôle en défense mais plusieurs joueurs pourront palier son absence. On va notamment retrouver Rod Fanni.

Que pensez-vous de votre alter ego, Anthony Réveillère ?
C’est un très bon défenseur, qui est au plus haut niveau depuis des années, qui a logiquement retrouvé l’équipe de France cet été. C’est un exemple à suivre pour moi.

 

 

Photos : © Stade Rennais F.C.

Sur le même thème