masculins / Abécédaire

S… comme Staff

Publié le 22 juin 2006 à 11:42 par MG

C'est l'heure de l'ABECEDAIRE. Une lettre et un mot par jour. Place aujourd'hui au S… comme Staff

Dans la réussite de nos lyonnais, il est un groupe à ne pas oublier et sur lequel nous souhaitions ici nous arrêter : le staff.

Robert Duverne… Le préparateur physique de l’Olympique Lyonnais est le 12ème lyonnais sélectionné pour le Mondial 2006. Sa date de naissance annonce l’avenir promoteur du club en route vers un 6ème et pourquoi pas 7ème titre : 06/07/67. Lui, le Lyonnais pure souche, est au club depuis Raymond Domenech en 91. Il a connu ensuite Guy Stephan, Bernard Lacombe bien-sûr, Jacques Santini, Paul Le Guen et Gérard Houllier. Cet « entraîneur des machines humaines » étudie l’Etre humain, des crampons à la tête, aime le contempler pour mieux l’apprivoiser, peut-être…

Le staff, c’est aussi l’élégant Rémi. Il « Garde » Rémi, il surveille ce que deviennent les adversaires. Il regarde Rémi, pour déceler les failles, pour signaler, pour alerter. Il veille Rémi sur le championnat de France de L1 aux côtés de Gérard et de Patrice.
Patrice… tiens… Patrice Bergues, un homme stupéfiant. Responsable irraisonnable arrivé il y a moins d’un an mais déjà tellement marquant.

Le Staff, c’est aussi le Doc. Jean-Jacques Amprino connaît bien la maison puisqu’il la bichonne depuis l’année de la Coupe de la Ligue. Dans son centre de soin, caché derrière Tola Vologe, le dermato de formation soigne les petits et les gros bobos ; prépare l’énorme sac de secours avant chaque déplacement ; gère l’ « open-bar » pour les remontant à la banane après l’entraînement ; mobilise les spécialistes dans les hôpitaux lyonnais quand cela devient nécessaire ; confectionne même parfois des masques de protection pour nez cassés (cf Cris).
Le Doc a aussi su s’entourer dans son laboratoire du bien-être musculaire. Les kinés Abdel Rédissi et Patrick Perret, le podologue, le masseur… Le Doc, c’est ce petit homme cheveux grisonnant, qui traverse en courant les pelouses de France et d’Europe dès qu’un orteil, une cheville, un genou, une cuisse, un nez, met un de nos joueurs à terre en plein combat. C’est le sauveur de l’extrême urgence.

Le Staff, c’est aussi le grand Joël Bats, le lion Joël et sa crinière au vent. Tout petit lionceau quand un soir de fête on a vu perlé sous son œil une petite larme de joie, à Paris.
On n’oubliera pas bien sûr l’allure élancée de Guy Genet, le coordinateur sportif. Les soirs de match, au coup d’envoi, assuré que tenues et ballons sont bien à disposition des Dieux du stade, c’est dans l’intimité d’un plateau Tv, transformé pour deux fois 45 minutes en salon de projection, qu’il assiste, souriant, au spectacle. Merci pour ta compagnie Guy… On r’met ça ?


[IMG40657#C]