masculins / Formation

S.Roche : "Mordre à pleines dents dans ces phases finales"

Publié le 25 mai 2011 à 10:12 par CC

Alors que les moins de 17 ans affrontent l’OM ce mercredi à 18h00 à Canet en Roussillon, leur entraîneur affirme ses ambitions au moment d’aller jouer le titre national de la catégorie.

Stéphane, comment abordez-vous ces phases finales et ce premier match face à l’Olympique de Marseille ?
On est bien évidemment excité de participer à cette compétition. Ces phases finales, c’est l’aboutissement d’une saison. L’année a été très positive tant au niveau des résultats que de l’ambiance et du jeu proposé. Du coup, cette compétition, c’est la cerise sur le gâteau même si on a quand même des ambitions.

Pour cela, il ne faudra pas manquer ce premier match…
On connaît en effet l’importance de réussir son entrée dans ce genre de rendez-vous. L’OM est un adversaire de taille. C’est une équipe que nous avions affrontée en match de présaison et nous avions pu déjà nous rendre compte de sa qualité. Ce n’est du coup pas un hasard de retrouver l’Olympique de Marseille à ce niveau. En tout cas, nous ne faisons aucun complexe.

Quel regard portez-vous également sur vos deux autres adversaires ?
Il y a tout d’abord les Girondins de Bordeaux que l’on ne connaît pas trop. Ils ont arraché leur qualification à l’issue de la dernière journée. On sait malgré tout la valeur de la formation girondine. On connaît beaucoup mieux le FC Sochaux qui était dans notre groupe et que l’on a battu à deux reprises (4-1 et 2-1). On imagine que les Sochaliens voudront prendre leur revanche d’autant qu’ils ont un statut à défendre puisqu’ils sont champions de France en titre.

Vos résultats semblent en tout cas vous conférer l’étiquette de favori, êtes-vous prêt à l’assumer ?
Je ne sais pas si on doit nous coller cette étiquette. Je sais seulement que l’on a réalisé une belle saison en ne concédant qu’une seule défaite en début de championnat et en décrochant au final le plus grand nombre de points – 95 points -  et en marquant le plus grand nombre de buts – 97 buts -, alors si l’on veut nous désigner favori, cela ne me dérange pas. Il faudra l’assumer et ce n’est pas un problème

Votre équipe reste sur une série impressionnante de 17 victoires consécutives, comment expliquez-vous de telles performances?
Après notre défaite à domicile lors de la deuxième journée face à Auxerre (0-1), on n’a pas cessé de monter en puissance. Il y a eu des victoires déterminantes comme celle décrochée à Sochaux sur le score de 4-1. Il y a eu aussi cette ambition commune de jouer et de ne pas avoir de temps mort. C’est pour cela qu’il faut que l’on morde à pleines dents dans cette phase finale en s’appuyant sur nos atouts et nos qualités.

Le Programme : OL-OM, mercredi 25 mai à 18h00 ; Girondins de Bordeaux-OL, jeudi 26 mai à 16h00 ; OL-FC Sochaux, samedi 28 mai à 15h00. Finale prévue le 4 juin à Tarbes.