masculins / AS Monaco - OL J-3

S. Squillaci : "Ca va être un grand moment"

Publié le 17 mai 2007 à 15:14 par BV

A trois jours du déplacement des Rhodaniens à Monaco pour y affronter l'ASM, Toto Squilacci évoque cette rencontre sur le Rocher. Un retour chargé d'émotions pour le défenseur rhodanien qui évolua durant quatre saisons en principauté.

Samedi, vous allez retrouver vos anciens coéquipiers monégasques. Y aura-t-il un petit pincement au cœur au moment de fouler la pelouse ?
Bien sûr. Pour moi, ce sera particulier de jouer contre mes anciens coéquipiers, dans ce stade où j’ai connu de supers moments. Ca va être un grand moment mais je devrai oublier tout cela une fois que l’arbitre aura sifflé le coup d’envoi.

Comment jugez-vous la saison de vos anciens coéquipiers ?
Ils ont fait un début de saison calamiteux. Cela a rendu difficile le reste de leur saison. Ils se sont par la suite bien repris. Cela reste une très bonne équipe avec de grands joueurs. On l’a vu : ils ont ensuite eu de très bons résultats, enchainant les matchs sans connaitre la défaite. Cela prouve qu’il y a de la qualité. C’est dommage pour un club comme Monaco qui se doit d’être dans les quatre ou cinq équipes qui jouent le haut du tableau.

Quel souvenir gardez-vous du match aller (0 à 0 à Gerland) ?
C’était une période différente. C’était le dernier match avant la trêve. Nous avions disputé pas mal de matchs auparavant. Il y avait un peu de fatigue. Cela avait été un match assez fermé contre une très bonne équipe. Cela prouve que cela ne sera pas facile. Pour aller gagner à Louis II, il faudra une très bonne équipe de Lyon pour produire un gros match.

Qu’espérez-vous de cette rencontre ?
Continuer comme on le fait à honorer ce titre jusqu’au bout comme on l’a fait contre Lens et jouer tous ces matchs pour les gagner. Il y a de plus le record de victoires à l’extérieur à battre. C’est un petit plus, une source de motivation supplémentaire.

Quel bilan tirez-vous de votre saison ?
Le bilan est positif. Je suis très bien à Lyon. J’y ai passé une superbe saison. Pour continuer à franchir des paliers, il fallait que je parte de Monaco. En arrivant ici, ce n’était pas facile. J’ai progressé. J’ai joué pas mal de matchs. J’ai obtenu mon premier titre de champion. J’étais venu ici pour cela. On a joué une finale de coupe de la Ligue. En venant à l’OL, j’ai fait le bon choix. J’avais envie de voir autre chose, de connaitre de nouveaux partenaires, un autre club. Mais cela n’enlève rien à ce que j’ai pu faire à Monaco, ce que je dois à ce club. Ma première sélection, je la dois à l’ASM. J’ y ai égalent connu de grands moments tant en championnat qu’en Ligue des Champions. Je ne l’oublie pas. C’est pourquoi je suis triste de ce qui lui arrive. J’ai quitté tout le monde en bons termes. J’ai reçu beaucoup de messages lorsque nous avons été champions. Je suis aimé là-bas. Cela me fait vraiment plaisir.

Avez-vous eu votre ami Gaël Givet au téléphone ?
Bien sûr. Je l’ai eu dans la semaine mais on n’a pas besoin de ce match pour s’appeler. Au match aller il n’était malheureusement pas là. Si je joue, cela fera quelque chose d’évoluer l’un contre l’autre. On avait l’habitude de jouer ensemble. Cette fois ci, ce sera différent.
Sur le même thème