medias / OL - AS Roma

Samuel Umtiti : « Tout ça m'avait manqué mais c’est comme si j’étais encore là… »

Publié le 10 mars 2017 à 10:06 par SC

L’ancien défenseur central lyonnais est passé sur le plateau d’OLTV quelques minutes après le superbe match de l’OL face à la Roma… et quelques heures la remontée historique du Barça face au PSG.

La victoire de l’OL face à la Roma

« Quand j’ai su que j’avais un peu de temps libre, j’ai décidé de venir. Et j’ai bien fait. On a vu de très belles choses. Ce n’était pas facile de gagner contre la Roma et on a su le faire. On a vu deux périodes différentes mais ça arrive très souvent. L’entrée de Nabil Fekir a été très importante Il faut maintenant préparer le match retour. Il faudra continuer à jouer à Rome. Rester derrière sera le meilleur moyen de se mettre en difficulté… Le Parc OL m’avait manqué. Je suis encore en contact avec tout le monde, c’est comme si j’étais encore là (sourire)… ».

Les performances d’Alex Lacazette

« Je regarde tous les matchs de l’OL. Il a fait d’énormes progrès. Il est notamment capable de remiser et de conserver dos au but, ce qu’il avait un peu de mal à faire avant. Il a pris physiquement. Il a su être lucide sur son but. Il ne prend pas beaucoup sa chance de l’extérieur de la surface. Il a aussi progressé dans ce domaine. »

Tes premiers pas avec le Barça

« Ça se passe bien pour une première saison. Ce n’est pas si compliqué de s’adapter dans une équipe avec de tels joueurs. Ils m’ont beaucoup aidé. Il y a des exigences plus importantes mais c’est le travail. Ça paie actuellement. Je suis le plus heureux du monde, j’ai tout le temps le sourire. J’ai réalisé un rêve. J’ai encore des objectifs. J’espère que ça va continuer comme ça. »

La remontée historique face au PSG

« On a fait un exploit. On partait de très loin mais tout va très vite dans le foot. On a mis tous les ingrédients pour se qualifier. On avait bien préparé ce match. On a fait le match qu’il fallait faire. C’est un de mes meilleurs matchs que j’ai pu vivre dans ma carrière. On s’était dit qu’il fallait y croire jusqu’au bout. Si j’avais pu dormir au stade, je l’aurais fait. L’ambiance était exceptionnelle. »

Sur le même thème