Site officiel de
L'Olympique Lyonnais

feminines / Juvisy – OL féminin J-3

Sandrine Dusang : "Une grosse frustration"

Publié le 10 octobre 2012 à 14:57 par OT

L'ancienne défenseure de l'OL manquera l'affiche de D1 féminine, ce week-end, pour cause de blessure.

Sandrine, peux-tu nous expliquer comment tu t'es blessée ?
C'était à Zurich en Ligue des Champions. Sur un appel de balle d'une attaquante adverse, mon pied a glissé sur le ballon et je me suis tordu la cheville. C'est une grosse entorse, deux ligaments sont touchés et il y a un arrachement osseux. On a donc décidé de plâtrer pendant trois semaines. J'espère reprendre la compétition d'ici six à huit semaines.

Comment vis-tu ce coup d'arrêt ?
C'est super frustrant parce que je commençais à retrouver des sensations, du temps de jeu. Je me sentais de mieux en mieux. J'avais choisi de venir à Juvisy pour participer à la Ligue des Champions et c'est justement dans cette compétition que je me suis blessée. Mais bon, j'ai connu pire alors il faut relativiser.

Juvisy vient d'enchaîner deux contre-performances en D1, pourquoi ?
C'est vrai, un match nul contre Rodez (0-0) et une défaite à Yzeure (1-0). On a du mal à comprendre. Tout se passe bien aux entraînements, l'équipe s'est renforcée cet été, le groupe vit bien. Je pense qu'on a peut-être eu du mal à entrer dans nos matches, il a fallu réagir mais c'était trop tard. La saison est longue, j'espère qu'on pourra revenir même si ça paraît compliqué quand on voit la domination de l'OL.

J'espère assister à un beau spectacle

  Quelles sont les différences entre l'OL et Juvisy ?
Les conditions de travail ne sont pas les mêmes. À Juvisy, les filles travaillent la journée donc on ne s'entraîne pas avant 18h00, et c'est un peu plus compliqué pour accéder aux soins. Mais à l'entraînement, on bosse bien. En fait, ça me rappelle un peu Lyon il y a quelques années, avant la professionnalisation. Il y a un engouement régional autour de l'équipe, peut-être un peu moins de pression et de concurrence.

Comment vas-tu vivre le match de ce week-end?
Je serai bien sûr présente au stade. C'est une grosse frustration de ne pas pouvoir participer à la rencontre car c'est toujours particulier de jouer contre son ancien club, d'autant plus quand on y est resté longtemps. Je serai tout de même très contente de revoir mes anciennes coéquipières. J'ai gardé contact avec Céline Deville et Corine Franco avec qui je m'entendais bien. On s'échange aussi des messages avec Wendie Renard et Lara Dickenmann. J'espère assister à un beau spectacle.

CLAIREFONTAINE, partenaire officiel de l’Académie OL.

Sur le même thème