masculins / Real Sociedad - OL

Sans regret…

Publié le 28 août 2013 à 22:42 par R.B

L’OL a offert une belle résistance à la Real Sociedad mais s’est incliné logiquement et se retrouve éliminé… Place désormais à la Ligue Europa…

 Pas besoin de longs discours avant ce second rendez-vous entre Basques et Lyonnais. Les Basques ont deux buts d’avance inscrits à Gerland. L’OL a peu de chance de se qualifier pour la phase de poules de la LDC (3% statistiquement). La Real Sociedad, joueuse, ne sait pas calculer, n’envisage pas à priori de protéger, au début du match,  son avantage. L’OL n’a pas vraiment le choix… Ouvrir le score pour espérer et faire douter son adversaire. Anoeta est plein et veut faire la fête. Soirée magique attendue avec un retour en LDC après 10 ans d’absence ? Ou énorme exploit des coéquipiers de Maxime Gonalons ? Comme prévu Umtiti fait son retour en défense centrale alors que Fofana sera associé à Gonalons en milieu de terrain.

 L’OL donne le ton d’entrée de match, mais Griezmann sur un ballon en profondeur fait un cadeau à Anthony Lopes en tentant un lob trop mollasson. Manifestement la Real se méfie et attend son adversaire pour jouer le contre. Une tête de Vela est sortie miraculeusement par un défenseur olympien. Après 20 minutes, la Real accélère et produit son jeu pour étouffer et inquiéter son adversaire en ayant l’art de bien se regrouper pour bloquer les initiatives lyonnaises. Vela et Griezmann sont des poisons. Le Mexicain filant le frisson à Lopes sur une frappe dans la surface (30ème).

D’un camp à l’autre et une frappe dangereuse de Griezmann deux minutes plus tard. Cela bataille ; personne ne veut  lâcher. La Real est toujours qualifiée et l’OL pas encore éliminé. Vela simule un penalty puis oblige Lopes à un arrêt décisif (40ème).  Grenier, Lacazette sèment la panique juste avant la mi-temps. Pas le temps de s’ennuyer dans cette première période de qualité malgré le 0 à 0. L’OL l’ayant bien terminée sans avoir vraiment pu entrer dans la surface de réparation adverse pour tirer.

 L’OL n’a pas démérité dans ce premier acte. Il est cependant plus que jamais dos au mur. Le miracle est-il toujours possible ? Fekir remplace Benzia. Une première en pro pour ce jeune joueur qui percute immédiatement avec sa vitesse et sa technique de gaucher placé à droite. Dans la foulée Seferovic trouve le poteau de Lopes. C’est reparti à 100 à l’heure. L’OL investit le camp basque. Grenier puis Bedimo tentent d’inquiéter Bravo…  La Real combine aussi dans de petits espaces et remarquablement.
Prieto manque le plus facile sur un caviar de Griezmann. Anoeta soupire… Les deux équipes se rendent coup pour coup. C’est intense, haletant, incertain… Du spectacle européen… Anoeta apprécie. Et Vela de la tête crucifie l’OL sur  un corner de Griezmann (63ème)… Mérité au regard des occasions de buts basques.

Et Anotea chanta encore plus fort pour accompagner ses chouchous jusqu’au coup de sifflet final. La Real ayant contrôlé la fin de match sans trop de soucis tout en produisant encore de belles séquences avant de doubler la mise par un fantastique exploit personnel de ce diable de Vela. L’OL jouera la Ligue Europa. Pas de regret à avoir. La Real Sociedad était supérieure.

...

Feuille de match

A San Sebastian, stade Anoeta ; 31 000 spectateurs environ. Arbitre, M. Skomina (Slov). Real 2 OL 0 (mi-temps : 0 à 0)

Real Sociedad : Bravo – Estrada, Ansotegi, Inigo M, De La Bella – Markel (puis Elustondo 81ème), Prieto (cap) (Puis Castro 79ème), Zurutuza – Vela, Seferovic, Griezmann (puis Granero 70ème). Entr : Arrasate.

OL : A. Lopes – M. Lopes, B.Koné, Umtiti, Bedimo – Gonalons (cap (puis Ferri 81ème), Fofana – Benzia (puis Fekir 46ème), Grenier, Gourcuff (puis Bahlouli75ème)– Lacazette. Entr : Garde.

Buts : pour la Real, Vela (63ème et 91ème).

Avertissements : pour l’OL, B. Koné (6ème), Umtiti (75ème) ; pour la Real, Vela (38ème)

...
Sur le même thème