masculins / Dinamo - OL J-1

Sans trop se poser de questions…

Publié le 06 décembre 2011 à 19:32 par R.B

Il faudrait un véritable miracle pour que l’OL se retrouve au rendez-vous des 1/8èmes de finale de la LDC… L’OL n’ayant pas notamment son destin en mains…

Avouons, le septuple champion de France est plus près de la sortie que d’une neuvième participation de rang aux 1/8èmes de finale de la LDC depuis ce nul 0 à 0 à Gerland contre l’Ajax Amsterdam. Difficile à accepter mais c’est ainsi.

Reste cependant ce match à jouer chez le dernier du groupe D qui a enregistré 5 défaites en autant de rencontres en ayant inscrit 2 buts  pour 15 encaissés. Le Dinamo Zagreb va stopper son aventure européenne qu’il avait débuté en juillet par les tours de qualification. Devant leur public, parions que les coéquipiers de Kovacic tenteront un baroud d’honneur eux qui sont en tête du championnat de Croatie avec 6 points d’avance sur Hadjuk Split.

L’OL n’a pas vraiment brillé dans cette édition de la phase de groupe. Dominé deux fois par le Real Madrid, incapable de battre l’excellente équipe de l’Ajax, l’OL a seulement battu le Dinamo Zagreb. Soit en 5 matchs, 1 succès, 2 nuls et 2 défaites ; 2 buts inscrits et 6 encaissés. Ce goal average pénalise le septuple champion de France en le comparant à celui du club batave qui en est à + 3. Voilà une donnée qui pourrait avoir son importance après la sixième journée si l’OL s’imposait à Zagreb et si le Real le faisait à Amsterdam !

Oui, il existe une infime chance de qualification qui passe non seulement par ce dernier scénario mais aussi par un renversement de situation au niveau du goal average. Peut-on imaginer que les partenaires de Lisandro mettent une rouste mercredi soir et que l’Ajax « se plante » largement face au Real ? Tant qu’il y a de la vie…

On verra dans quel état d’esprit Rémi Garde va aborder ce match. Va-t-il privilégier un système tourné à outrance vers l’offensive en associant de nouveau par exemple d’entrée Lisandro et Gomis ? Va-t-il faire tourner ? Est-ce-que l’OL va prendre tous les risques dès le début de la rencontre ? A voir…

Les yeux à Zagreb, les oreilles à Amsterdam vont rythmer, on le souhaite, le plus longtemps possible cette soirée. S’il y a exploit, il serait quasiment unique dans les annales de cette compétition. N’oublions pas les paramètres déjà cités. N’oublions pas, aussi, que le Real est déjà qualifié en étant assuré de terminer à la première place et qu’il a le fameux classico à disputer dans la foulée. Les hommes de Mourinho peuvent légitimement avoir d’autres chats à fouetter. Mais un club de sa renommée galvaude rarement un match même en laissant au repos des titulaires.

Et si l’OL doit quitter cette superbe scène européenne pour la première fois depuis l’édition 2002-2003 au stade des phases de poules, on l’acceptera. Il y aura dans la foulée le match à Lorient… Et plus tard la Ligue Europa… Rendez-vous à Zagreb sans trop se poser de questions… En n'oubliant pas qu'une victoire même sans la qualification serait de très bon ton.

Sur le même thème